jaguar

 

définitions

jaguar ​​​ nom masculin

Grand mammifère (félin) d'Amérique du Sud, proche de la panthère et du léopard, à pelage fauve tacheté de noir.
Le jaguar Le jaguar - Crédits : iStockphoto/Paula Connelly Crédits : iStockphoto/Paula Connelly
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Brandissant d'une main une courte hache, tenant de l'autre un pistolet, il bondissait comme un jaguar.Ernest Capendu (1826-1868)
Plus loin, c'étaient les panthères et le jaguar accroupi comme pour faire un bond.Augustine Fouillée (1833-1923)
Ce ne fut pas un cri, ce fut un hurlement de jaguar qui sortit de la poitrine du magnat.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Tout à coup, le jaguar se vautra et sembla tomber en arrêt.Gustave Aimard (1818-1883)
La panthère, le léopard, le jaguar peuvent suivre l'oiseau dans son nid et le singe sur les cimes les plus élevées.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Silence interrompu seulement à de longs intervalles par les glapissements saccadés des coyotes en quête d'une proie, ou les miaulements ironiques de la panthère et du jaguar à l'abreuvoir.Gustave Aimard (1818-1883)
Le jaguar s'avança et regarda autour de lui, le poil hérissé, l'œil en feu, comme s'il n'eût pas senti l'homme pour la première fois.Jules Verne (1828-1905)
J'avoue même que je ne dormis guère cette nuit-là ; le jaguar m'inquiétait, quoique n'ayant rien à craindre de lui.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Cette tête, merveilleusement reproduite et grossie énormément, jusqu'à rappeler celle du tigre et du jaguar, offrait dans sa forme horrible une chose plus horrible encore.Jules Michelet (1798-1874)
Si quelque onça, jaguar ou autre, nous approche de trop près, soit !Jules Verne (1828-1905)
Le jaguar le plus déterminé de la jungle ne se fût point approché en moins de temps (qu'il n'en faut pour l'écrire) que je ne le fis.Alphonse Allais (1854-1905)
Le sauvage trébuche sur ses jambes avinées et son corps mesura six pieds du sol ; mais il se releva et bondit comme un jaguar sur la jeune fille.Gustave Aimard (1818-1883)
Le jaguar, car c'en était un, remonta sur le toit du palais et vint précisément se tapir au-dessus de nos têtes.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
L'accident malheureux dont le jaguar avait été victime était là comme une preuve à l'appui.Gustave Aimard (1818-1883)
Prenez garde, mon cher ami, en acculant le sanglier, on l'enrage ; en forçant le renard, on lui donne la férocité du jaguar.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Sa grosse tête ronde, ses jambes musculeuses, son pelage roux avec taches plus foncées, rappelaient un petit jaguar.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Sur le parquet des chambres, des peaux de jaguar, remarquablement tigrées, d'épaisses fourrures de singes, offraient au pied leurs moelleuses toisons.Jules Verne (1828-1905)
Mes deux suivants, non plus rassurés que moi, allumèrent un feu sur le bord de la rivière, car la nuit se faisait sombre et le jaguar est alors mauvais coucheur.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Afficher toutRéduire
Vidéos Gargouille, par Alain Rey Gargouille, par Alain Rey

Le –gouille du mot gargouille est une variante du terme goule, qui signifie « gueule ». Découvrez l’histoire du mot gargouille avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020