Email catcher

jaunissant

Définition

Définition de jaunissant ​​​ , jaunissante ​​​ adjectif

Qui est en train de devenir jaune.

Exemples

Phrases avec le mot jaunissant

Cette chemise était ouverte et laissait voir une poitrine velue et jaunissante ; des ongles longs et noirs se dessinaient au bout de ses doigts, qu'ils faisaient paraître crochus...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Le pâle soleil d'automne se jouait dans le feuillage jaunissant, et le sabot des chevaux s'enfonçait à chaque pas dans la molle litière que novembre étend au pied des arbres.Paul Féval (1816-1887)
Feuillages jaunissants sur les gazons épars !Henri de La Blanchère (1821-1880)
Derrière elle, le soleil devait baisser ; elle ne voyait que les rayons de l'astre à son coucher jaunissant avec des douceurs infinies ce bout de ville qu'elle connaissait si bien.Émile Zola (1840-1902)
Ce fut ainsi pendant cinq jours ; puis, un après-midi, la neige ayant cessé de tomber et le soleil jaunissant les nuages, il vit tournoyer un vol de corbeaux.Maurice Level (1875-1926)
Le sol y était couvert de feuilles jaunissantes et de bouquets de chrysanthèmes.Claudius Ferrand (1868-1930)
Les marécages alternaient avec des prairies, les saules blanchâtres avec les peupliers jaunissants.Eugène Fromentin (1820-1876)
Le bonheur ferait-il reverdir la plante aux feuilles jaunissantes ?Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Cependant, le soleil se couchait, jaunissant les hautes branches.Émile Zola (1840-1902)
Il n'est pas rare que ces vésicules prennent plus de volume et forment, par leur rapprochement, des bulles contenant un liquide séreux et clair qui s'épaissit en jaunissant.Charles Anglada (1806-?)
Si vous vous asseyez sur le tillac, votre visage ne tarde pas à se couvrir d'écume jaunissante, et à prendre l'apparence d'un cuir tanné.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le ciel était bas et chargé, le feuillage jaunissant qui entourait sa demeure et le froid vent de nord qui s'était élevé, ajoutait encore à sa tristesse.Charles Deguise (1827-1884)
Chimiquement stable, physiquement résistante, ne jaunissant pas et pouvant gonfler jusqu'à multiplier plusieurs fois son volume, la gélatine restera la base de la plupart des émulsions photographiques.Les cahiers de médiologie, 1997, Louise Merzeau (Cairn.info)
Alors que nous traversons lentement, en silence, une pelouse à l'herbe jaunissante, sa barbe frétille au souvenir du temple pékinois.Sigila, 2011, Bernard Lévi (Cairn.info)
Ailleurs, les rives s'arrondissaient en coteaux pour s'aplanir plus loin en immenses prairies jaunissantes sous le soleil d'automne.Joseph Marmette (1844-1895)
Il suivait leurs sillages dans les blés, il devinait leurs nids d'oiseaux paillards, aux remous des épis jaunissants et des grands coquelicots rouges.Émile Zola (1840-1902)
Déjà j'avais ouvert machinalement le lourd secrétaire d'ébène incrusté d'une nacre jaunissante, meuble précieux de ma vie domestique.Jules Janin (1804-1874)
Justement le jour était à son déclin, un vent d'automne gémissait dans les arbres jaunissants ; la rivière s'annonçait au loin par un solennel murmure.Jules Janin (1804-1874)
Le syndicat préconise aux propriétaires privés riverains de surveiller les symptômes (suintements, feuilles petites et jaunissantes) et, en cas d'atteinte, de procéder à un recépage complet des souches.Ouest-France, 24/11/2019
C'étaient des gazelles qui paissaient parmi des alfa jaunissants.Eugène Fromentin (1820-1876)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine