nabab

définitions

nabab ​​​ nom masculin

Histoire Titre donné dans l'Inde musulmane aux grands dignitaires, aux gouverneurs de provinces.
Personnage très riche qui vit avec faste.
« Nabab de la Côte du Coromandel », gravure de Jacques Grasset de Saint-Sauveur (1757-1810) « Nabab de la Côte du Coromandel », gravure de Jacques Grasset de Saint-Sauveur (1757-1810) - Crédits : LACMA - The Los Angeles County Museum of Art Crédits : LACMA - The Los Angeles County Museum of Art

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je me trouverais donc en face d'un rival qu'il serait pourtant, je crois, assez facile de supplanter, à moins qu'il ne fût un nabab, ce qui me paraissait peu probable.Arnould Galopin (1863-1934)
Les parents de ses victimes, époux, frères, enfants, femmes, pleuraient encore ceux que le nabab avait fait massacrer par centaines.Jules Verne (1828-1905)
L'émotion qui était sur le visage du nabab s'effaçait peu à peu pour faire place à cette nonchalante froideur de l'homme qui ne croit plus et qui n'espère plus.Paul Féval (1816-1887)
Le résultat de ces réflexions fut qu'il y avait danger à remettre les pieds chez le nabab, dont l'invitation cachait peut-être une embûche.Paul Féval (1816-1887)
Pour le nabab, c'étaient ses souvenirs et de vagues remords, éveillés dans cette soirée ; pour les deux sœurs, c'était une mystérieuse promesse qui leur montrait le ciel ouvert...Paul Féval (1816-1887)
Mais il observa que le nabab avait tous les entre-deux des doigts des pieds pleins de lettres, et qu'il en avait aussi quantité entre les doigts de la main gauche.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Le nabab, au contraire, gardait toujours la dureté froide et calme de sa physionomie ; sa respiration était égale comme au premier instant.Paul Féval (1816-1887)
Et à mesure que le temps passait, le nabab faisait petit à petit la conquête de son franc parler.Paul Féval (1816-1887)
Quant à l'idée qu'on se faisait de la richesse du nabab, c'était quelque chose de prodigieux et de fou.Paul Féval (1816-1887)
Et le nabab montrait l'énorme pièce, longue de plus de cinq mètres, qui occupait le centre de l'esplanade.Jules Verne (1828-1905)
Nos trois gentilshommes bénissaient in petto le caprice du nabab, qui avait choisi, pour renfermer son trésor, cette gentille armoire, au lieu d'une laide caisse de fer.Paul Féval (1816-1887)
Il se souvenait en ce moment d'avoir vu les deux noirs auprès du nabab, sur le bateau à vapeur.Paul Féval (1816-1887)
Le nabab était au milieu de la chambre, tenant à la main la lettre ouverte.Paul Féval (1816-1887)
On se faisait alors une opinion fort exagérée des périls d'une semblable navigation, et c'était peut-être pour cela que notre nabab l'avait entreprise.Paul Féval (1816-1887)
Notre inconnu n'était en réalité qu'un nabab ; mais les bonnes gens de la côte l'auraient pris assurément pour le roi des enfers en personne.Paul Féval (1816-1887)
À défaut de la figure du nabab, facile à reconnaître, celle de ses mains à laquelle il manquait un doigt leur eût suffi pour constater l'identité.Jules Verne (1828-1905)
Pour y parvenir plus sûrement, ils firent agir, en secret auprès du nabab qui, ne pouvant tout voir, ne manqua pas d'accueillir ces faux rapports.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
En fait de folies, le nabab ne compte pas... et je suis bien sûr qu'on en aurait ce qu'on voudrait... mais il faut attendre...Paul Féval (1816-1887)
En ce moment où il ne pouvait observer le nabab, la physionomie de celui-ci eut comme un voile de tristesse.Paul Féval (1816-1887)
La chambre du nabab était déserte ; son lit était froissé, bien que sa couverture n'eût point été soulevée.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire