neige

 

définitions

neige ​​​ nom féminin

Eau congelée dans les hautes régions de l'atmosphère, et qui tombe en flocons blancs et légers. ➙ niv(o)-. Accumulation de neige. ➙ congère, névé.
La neige, répandue sur le sol. —  en apposition (invariable), spécialement Pneus neige, antidérapants. Les sports de neige. Classe* de neige.
Neige artificielle, substance chimique qui simule la neige. Neige carbonique. Neige industrielle ou de pollution, produite par la condensation de la vapeur d'eau au contact des polluants atmosphériques.
De neige locution adjective invariable D'une blancheur parfaite.
argot Cocaïne en poudre.
Battre des blancs (d'œufs) en neige, de manière à obtenir une mousse blanche et ferme. Œufs à la neige, entremets fait de blancs d'œufs battus et pochés, servis avec une crème.
Points blancs sur un écran de télévision, en l'absence d'émission captée.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tous trois sont munis de longs crocs pour assurer leur marche et sonder les dépressions remplies de neige.Louis Boussenard (1847-1910)
Les flocons de neige, en s'arrêtant sur lui, l'étoilaient de larmes blanches, et le faisaient visible sur ce fond d'obscurité.Victor Hugo (1802-1885)
Mon admiration et ma pitié les suivent, sur ce chemin de neige où ils marchent si péniblement.Pierre Loti (1850-1923)
Pour peu que l'abaissement continue, la vapeur de notre respiration va retomber en neige autour de nous !Jules Verne (1828-1905)
Accumuler les dettes n'était pas considéré comme un problème puisqu'on avait le sentiment que la croissance économique les ferait fondre comme neige au soleil.Europarl
Au loin, après une dernière courbe, la tranchée lui apparut, en ligne droite, ainsi qu'une longue fosse, comblée de neige.Émile Zola (1840-1902)
Penautier sortira un peu plus blanc que de la neige ; le public n'est point content, on dit que tout cela est trouble.Madame de Sévigné (1626-1696)
Les nuits seront bientôt blanches de neige et un peu d'air frais ne fait de mal à personne.Europarl
Au sud-est de cette neige, il y a un passage ; c'est par là que je me suis sauvé.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Aujourd'hui, c'était dans une salle plus sombre et toute royale, où sifflait le vent de neige, malgré les feux allumés, que les deux mandataires ennemis se réapparaissaient.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Il faisait déjà nuit,– une nuit froide, sombre, avec un ciel couvert dont les nuages menaçaient de se résoudre en neige.Jules Verne (1828-1905)
Et si un bon garçon m'avait rendu un service pareil à celui que je viens de lui rendre, par la neige et la tempête, par ma foi !Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Elle avait une robe aussi blanche que la neige et de longs cheveux en or fin qui brillaient comme des flammes répandues sur elle.George Sand (1804-1876)
Le premier traînage : une joie de vitesse, à travers le silence des rues subitement amorties et comme capitonnées par la neige.Jules Legras (1866-1939)
Ces formes noires qui passent sur la neige, le long de la forêt poudrée de blanc, se détachent en un saisissant relief.Jules Legras (1866-1939)
Une nuit, passant devant un cabaret, je vis beaucoup de monde assis sur un tas immense de neige, qu'on avait élevé exprès.Nicolas Ambroise Kubalski (1794-1873)
Ce qui la chargeait, c'était la neige dont une couche pesante avait peu à peu couvert la toiture des wagons.Émile Zola (1840-1902)
Pour plus de précaution, le capitaine fit d'abord tasser cette neige, afin de lui donner plus de corps.Louis Boussenard (1847-1910)
De cette façon, rien ou peu de chose à craindre de la neige et des rafales.Louis Boussenard (1847-1910)
Sauf cinq cas d'ophtalmies légères produites par la réverbération du soleil sur la neige, la santé se maintient bonne.Louis Boussenard (1847-1910)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NEIGE » subst. fem.

Meteore qui se forme en la moyenne region de l'air d'une vapeur congelée qui tombe en menus flocons sur la terre. La formation de la neige est fort bien expliquée dans les Meteores de Descartes. Les hautes montagnes sont toûjours couvertes de neige. En Italie on rafraîchit le vin avec de la neige. C'est une erreur de croire que les premieres neiges ayent quelque vertu particuliere. On fait dans l'Eglise la Feste de Sainte Marie aux neiges. Bartolin dit qu'en Norvege on n'y boit en hîver que de l'eau de neige fonduë, & qu'elle tient lieu non-seulement de breuvage, mais même de nourriture ; & il tesmoigne qu'on a vescu plusieurs jours en ne mangeant que de la neige. Les cornes de boeuf y servent de verres, & y ont servi autrefois de calices. En Islande on conserve le poisson dans la neige, comme ailleurs avec le sel. La fonte des neiges est ce qui grossit les rivieres. Ce mot vient du Latin nix.
 
NEIGE, s'employe aussi pour signifier une grande blancheur. La neige de son sein. Cette fille a un teint de neige.
 
NEIGE, est aussi un terme ironique, qu'on applique à toutes les choses qu'on veut mespriser. Voilà une belle Madame de neige, un bel habit de neige.
 
En ce sens on appelle de la neige, une dent elle faite au mestier, qui est de peu de valeur. Il y a aussi des confitures qu'on appelle de la neige, parce qu'elles sont fort rafraichissantes, & se fondent dans la bouche comme de la neige.
 
NEIGE, se dit proverbialement en ces phrases, Je ne fais non plus de cas de cette affaire que des neiges d'autan. Cela se grossit comme un peloton de neiges, en parlant des interests qui s'accumulent, des seditions qui s'augmentent, comme font les neiges qui tombent des montagnes dans les vallées.
Le mot du jour Vous avez dit « séparatistes » ? Vous avez dit « séparatistes » ?

Septembre 2020, le gouvernement annonce un projet de loi contre le séparatisme ; un mois plus tard, le mot disparaît officiellement du texte proposé. Et pour cause : comment définir rigoureusement des « séparatistes » ?

Maria Candea 03/11/2020