paladin

définitions

paladin ​​​ nom masculin

Chevalier généreux et vaillant.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le paladin modèle ne devait rien trouver d'impossible, ce qui avait eu souvent de tristes résultats militaires.Jean-Baptiste Capefigue (1801-1872)
On voit du moins une grande trahison ourdie contre eux par ce paladin perfide.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Désespéré de ce contre-temps qui ajournait l'accomplissement de ses desseins, notre paladin se décida à s'emparer du marquis.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Je voulus payer, ainsi qu'il sied au paladin français.Alphonse Allais (1854-1905)
Vlamodder, le paladin, ayant entendu et avisé les coupables, eut un mouvement pour les châtier.Georges Eekhoud (1854-1927)
Une autre rencontre était prédite depuis long-temps au paladin français.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Inutile de parler de la gloire du paladin : roi, duc, comte, baron, il terrassa tous ceux contre lesquels il dirigea ses coups.Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
Aussi cela fut-il compté pour quelque chose, lorsque le grand paladin demanda que le tems des formalités et des épreuves fût abregé pour moi.Guillaume Hyacinthe Bougeant (1690-1743)
Je ne pus cependant mempêcher de dire au grand paladin la pensée qui métoit venuë à lesprit à la vûë du portrait.Guillaume Hyacinthe Bougeant (1690-1743)
Le paladin et l'apôtre arrivent au magasin du bon sens.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Un poëte était un paladin joutant en public en l'honneur de sa dame.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Nous étions le grand paladin et moi deux grands princes, fameux héros, montés sur deux superbes palefrois.Guillaume Hyacinthe Bougeant (1690-1743)
Le paladin prit, à son tour, l'offensive, et fit à l'immense poitrine du géant une blessure où il plongea son épée jusqu'à la garde.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le grand paladin ne fut pas long dans son récit, nayant autre chose à dire, sinon quil avoit dormi pendant toute lannée par la vertu dun enchantement.Guillaume Hyacinthe Bougeant (1690-1743)
Le héros antique, le preux chevalier, l'indomptable paladin, le belliqueux pandour, le lion !Pierre Louÿs (1870-1925)
Toutes ces raisons valables m'ont fait le paladin de cet ordre.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Le paladin sourit, il ôta son armure et laissa le médecin étudier curieusement différentes parties de son corps vigoureux, tandis que l'orfèvre examinait le travail des métaux qui le vêtaient.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
La veille ils étaient retournés voir une dernière fois le paladin avant qu'on l'envoyât à la fonte.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PALADIN » s. m.

Heros, ou ancien Adventurier ou Chevalier errant, dont il est fait beaucoup de mention dans les Romans, fondez sur ce que la plus-part étoient des plus notables Officiers de la Cour & du Palais de l'Empereur Charlemagne. Ainsi ce mot est venu par corruption de Palatin ; & on l'a donné à Roland, Renaud, Ogier, Olivier, qui étoient des Princes de la Cour de Charlemagne, dont on a fait des Heros de Romans.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 1 : le "parler jeune" Parler comme jamais, épisode 1 : le "parler jeune"

Les Éditions Le Robert ont le plaisir de s’associer à Binge Audio pour la deuxième saison du podcast Parler comme jamais, un podcast créé par la linguiste, autrice et enseignante-chercheuse Laélia Véron et réalisé avec la collaboration scientifique de la sociolinguiste Maria Candea.

26/11/2020