palefroi

définitions

palefroi ​​​ nom masculin

(au Moyen Âge) Cheval de promenade, de parade, de cérémonie (opposé à destrier).

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans les marches, ils étaient conduits en laisse à côté du gentilhomme monté sur son palefroi.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Elle était richement vêtue et montée sur un palefroi bai foncé.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Alors s'en vient, sur un palefroi vair, une autre demoiselle plus blanche que neige en février, plus vermeille que rose ; ses yeux clairs frémissent comme l'étoile dans la fontaine.Joseph Bédier (1864-1938)
Appelez l'hôte, et dites-lui d'amener un destrier et un palefroi.Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
Elle ne voulut descendre de son palefroi que dans les bras du duc, disant qu'elle ne se trouvait pas digne de charger un si grand chevalier d'un si inutile fardeau.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PALEFROY » s. m.

Cheval de parade & de pompe, sur lequel les Princes & Grands Seigneurs faisoient leur entrée. On le dit aussi des chevaux sur lesquels les Dames étoient montées. Nicod estime que ce mot vient par corruption de par le frein, à cause que dans les ceremonies les plus apparents de la ville tenoient à honneur de conduire ces chevaux par le frein. Menage dit qu'il vient de palefredus, qu'on a dit pour parafredus, qui vient de paraveredus, qui étoit un coureur, ou cheval de courier. D'autres le derivent de pareo, & fraenum. Du Cange le derive à passu equi, & fraeno, quia leni passu per fraenum ducitur.
 
Autrefois on distinguoit les chevaux en trois manieres. Les destriers étoient les grands chevaux de bataille. Les palefrois étoient des chevaux de pas pour voyager à l'aise. Et les roussins étoient des chevaux de somme pour porter le bagage.
Le mot de l’année Le "Dicovid" des mots inventés ! Le "Dicovid" des mots inventés !

Chaque année, Le Robert propose aux membres de sa communauté de proposer puis d’élire le mot de l’année. La fin de l’année 2020 approchant, les équipes de notre rédaction furent pourtant bien ennuyées : cette fois, les dés étaient pipés et le suspense n’aurait pas lieu ! À coup sûr, il faudrait choisir entre « coronavirus », « Covid », « masque » ou « vaccin » pour les plus optimistes.

05/03/2021