pantomime

 

définitions

pantomime ​​​ nom féminin

Jeu, spectacle de mime*.
Attitude affectée, outrée.
 

synonymes

pantomime nom féminin

mimodrame, saynète

[péjoratif] comédie, cirque, contorsions, gesticulations

[Antiquité romaine] orchestique, saltation

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Aussi faut-il, chez nous, que la pantomime ne soit que l'accessoire, et qu'il y ait des points de repos, pour permettre aux spectateurs de respirer.Émile Zola (1840-1902)
Sa pantomime rajeunit et pimente les quadrilles, les « lanciers », les « ostendaises », toutes les chorégraphies de l'endroit.Georges Eekhoud (1854-1927)
L'enfant ouvre une ombrelle et marche effarée par la chambre ; elle se livre à une pantomime charmante de grâce et de vérité.George Sand (1804-1876)
S'ils n'ont rien à dire, pourquoi ne se contentent ils pas de jouer une pantomime ?Émile Zola (1840-1902)
Les cavaliers suivirent cet exemple, et en peu d'instants ils arrivèrent tous à l'endroit où le domestique continuait ses cris et sa pantomime effarée.Charles de Bernard (1804-1850)
Il fut témoin de mille petites scènes entre la bohémienne et le sourd dont la pantomime, vue de loin et commentée par sa passion, lui parut fort tendre.Victor Hugo (1802-1885)
Par sa pantomime pressante, son guide l'invitait à être plus explicite, et paraissait lui rappeler des faits sur lesquels il souhaitait qu'il s'expliquât.Octave Féré (1815-1875)
Le rideau du drame se levait sur une parodie, et une seconde péripétie changea la pantomime et les sentiments des personnages.Charles de Bernard (1804-1850)
Pendant le dîner, j'adressai une pantomime expressive à ma cousine pour lui apprendre que j'allais entrer en lutte.Jean de la Brète (1858-1945)
Bouleversé, presque terrifié, il se tourna vers son amie, qui, de son côté, le considérait sans comprendre sa pantomime.Charles Barbara (1817-1866)
Quand la poésie dialoguée eut pris possession du théâtre, la pantomime y demeura comme ornement et surcroît de spectacle.François Guizot (1787-1874)
Ursus eut cette pantomime composée d'un haussement d'épaules, des deux coudes aux hanches avec les mains écartées, et des sourcils froncés en chevrons, laquelle signifie : soumission à l'inconnu.Victor Hugo (1802-1885)
De là restèrent dans la jurisprudence romaine, les acta legitima, cette pantomime qui accompagnait toutes les transactions civiles.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Il les soumettait ainsi au scénario, car la pantomime dont il était le plus souvent l'auteur, avait toujours une action bien nettement développée et suivie.George Sand (1804-1876)
Tout ce qu'avait gagné le pauvre garçon à cette pantomime d'un instant, c'est qu'il était passé de l'arrière-garde à l'avant- garde.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Poème dialogué, ou pantomime, si vous voulez, tout ce qui vous plaira enfin, à l'exception d'un titre qui sentirait les coulisses.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Quelques paysagistes, qui jouent un rôle muet dans cette nouvelle école, exprimaient par une pantomime significative leur stupéfaction.Fernand Desnoyers (1828-1869)
En effet, quand il se releva pour la ramasser, les indigènes manifestèrent, par une pantomime expressive leur joie d'avoir été devinés.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Son langage se composait de phrases incohérentes et de sons inarticulés qu'il accompagnait d'une pantomime très expressive.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Ma pantomime était devenue si réfléchie, si sobre, si expressive, qu'il lisait dans ma pensée comme moi dans la sienne.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PANTOMIME » s. m.

Bouffon qui paroissoit sur le theatre des Anciens, & qui par des gestes & par des signes representoit toutes sortes d'actions. C'étoit à peu prés la même chose que les Baladins d'aujourd'huy, qui representent en dansant plusieurs sortes de personnages & d'actions.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020