pénétré

définitions

pénétré ​​​ , pénétrée ​​​ adjectif

Rempli, imprégné profondément (d'un sentiment, d'une conviction). Un ton pénétré. ➙ convaincu. —  péjoratif Imbu. Être pénétré de son importance.

synonymes

pénétré, pénétrée adjectif

[air, ton] convaincu

pénétré de son importance

orgueilleux, imbu de sa personne, vaniteux, infatué (littéraire), qui se prend pour le nombril du monde (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « pénètre »

La matière suprême ou imparticulée non seulement pénètre les êtres, mais met tous les êtres en mouvement– et ainsi elle est tous les êtres en un, qui est elle-même.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Il dit que c'est un de ces discours qu'on ne saurait assez méditer, qui pénètre de plus en plus, et dont l'effet ira croissant.Dorothée de Dino (1793-1862)
Cependant, son cœur battait dans sa poitrine, comme celui de la dompteuse, qui, pour la première fois, pénètre seule dans la cage, face à face avec le fauve.Daniel Lesueur (1854-1921)
Si, à cette époque, on pénètre pendant le jour dans une caverne où il s'est retiré pour dormir, il s'éveille à l'approche de la lumière et se laisse difficilement saisir.René Martin (1846-1925)
Quatre-vingts pour cent de la dioxine que nous absorbons pénètre dans notre organisme par l'intermédiaire d'aliments d'origine animale, en d'autres termes, la viande, le lait et les œufs.Europarl
On y pénètre, par une porte basse, en demi-cercle, que gardent des guerrières, effrayamment tatouées...Octave Mirbeau (1848-1917)
J'y pénètre et je m'aperçois tout d'abord de la difficulté qu'il y a à voyager avec quelque bagage, dans ces compartiments aménagés pour le service des lignes de banlieue.Gabriel Montoya (1868-1914)
Le présent règlement vise à empêcher que ce mercure mis hors service ne pénètre sur le marché mondial.Europarl
En d'autres termes, il faut une augmentation à la fois du volet « produits » et du volume financier qui s'y trouve associé et qui pénètre dans le champ de l'ingénierie financière.Europarl
Je m'éloigne, vers le point où la lumière du dehors pénètre parmi les poutres enchevêtrées comme à travers une grille abîmée.Henri Barbusse (1873-1935)
Elle vit dans les haies et les broussailles et, durant l'hiver, pénètre quelquefois dans les granges et les habitations.René Martin (1846-1925)
C'est la rigueur du froid même qui fournit le moyen le plus sûr d'empêcher qu'il ne pénètre dans les habitations.Nicolas Ambroise Kubalski (1794-1873)
Ce blanc vieillard, qui vit là tout seul au fond de la forêt, entre sa femme infirme, son chien, et son icône dévotement éclairée, me pénètre d'admiration.Jules Legras (1866-1939)
La garance, mêlée pendant quelque temps à la nourriture d'un animal, pénètre dans les os et les colore en rouge.Joseph Bertrand (1822-1900)
Dès qu'une préoccupation de ce genre pénètre l'esprit, elle diminue immédiatement tout ce qu'elle touche.Dora Melegari (1849-1924)
Il affermit son lorgnon, sort son canif, et commence de passer sur le doigt une lame mal aiguisée, si faiblement, qu'elle ne pénètre pas.Jules Renard (1864-1910)
Il descend dans le cabinet, pénètre jusque dans la chambre où le fermier et sa femme étaient couchés, prend, sous le chevet de leur lit, deux culottes.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Il y a des moments où l'odeur du lilas blanc me pénètre et où je crois revivre le plus étrange mois de toute ma vie.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Pénètre-le bien de cette idée ; il mépriserait tout autre messager ; mais de toi il acceptera ce conseil.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Ce coup d'œil qui savait embrasser de si vastes horizons, pénètre ici profondément tous les détails lithologiques.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
Afficher toutRéduire

Exemples de « pénétré »

Pénétré d'une vive sympathie, il s'arrêta un moment à contempler cette femme avec la tendresse d'une mère qui voit souffrir son enfant.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Mais il n'est pas donné aux hommes d'arrêter la marche des idées lorsqu'elles ont pénétré dans les âmes.Gustave Le Bon (1841-1931)
Et il s'enfuit, éperdu, presque honteux, comme s'il eût pénétré dans un temple où il n'avait pas le droit d'entrer.Guy de Maupassant (1850-1893)
Qui donc jugerait de la valeur d'un terrain sans avoir pénétré jusqu'à l'argile rouge et dure du sous-sol ?Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Le raz-de-marée a pénétré à l'intérieur des terres sur 35 km, inondant les champs et salinisant bon nombre d'entre eux.Europarl
Nous n'avons pas pénétré fort avant dans la mine, à cause du froid humide dont nous nous sommes sentis saisis, mais nous avons vu en détail les étuves de graduation.Dorothée de Dino (1793-1862)
Le fer a pénétré sans doute profondément dans la chair, car en dépit d'efforts nécessitant la vigueur des trois hommes, la bête ne peut s'échapper.Louis Boussenard (1847-1910)
Une fois j'ai pénétré dans son appartement ; je la trouvai assise comme d'ordinaire dans son fauteuil.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Les anciennes erreurs sont abandonnées, de nouvelles vérités ont pénétré dans la conscience de l'humanité.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Son visage, pénétré d'une béatitude intérieure et comme éclairé du dedans, n'avait jamais brillé d'une beauté si charmante et si pure.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Pénétré de ses devoirs envers le monde, et s'efforçant de lui être agréable, il avait adopté le sourire du danseur pour unique langage.Honoré de Balzac (1799-1850)
Sparrman avait imprudemment pénétré dans l'intérieur de l'île pour y faire des recherches de botanique.Jules Verne (1828-1905)
J'ai confié mes habits à la garde d'un domestique, et j'ai pénétré dans la seconde salle.Jules Legras (1866-1939)
Mon père avait raison ; la civilisation n'a pas encore pénétré dans les départements du centre.Jules Noriac (1827-1882)
Le jeu était devenu une passion générale et effrénée ; la licence et le libertinage avaient pénétré dans toutes les classes, et profanaient par de honteux scandales l'austérité des cloîtres.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Venue de haut, cette doctrine a pénétré peu à peu toutes les couches sociales, et, aujourd'hui, l'ouvrière n'est guère plus sentimentale que la femme du monde.Dora Melegari (1849-1924)
Lorsque les habitudes de véracité auront pénétré les consciences, l'homme pourra avoir à l'égard de son prochain des franchises, des sincérités impossibles ou du moins difficiles actuellement.Dora Melegari (1849-1924)
Très-soudainement, et sous je ne sais quelle pression inconcevable, je me sentis profondément pénétré d'un intérêt personnel dans ce qui allait arriver.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Dans ces provinces aussi, la réforme avait pénétré, et, à l'abri de leur liberté d'états, à la faveur du tumulte, elle avait fait de sensibles progrès.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Elle me regardait d'un air si inquiet (je la voyais même trembler) que je sentis alors, plus que jamais, qu'elle avait pénétré au fond de ma pensée.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020