phtisie

 

définitions

phtisie ​​​ nom féminin

vieux Tuberculose pulmonaire. —  Phtisie galopante : forme rapide, très grave, de la tuberculose ulcéreuse.
 

synonymes

phtisie nom féminin

tuberculose

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ainsi, les cas sont certainement nombreux où la phtisie frappe des générations successives, et cependant, les savants hésitent encore à admettre qu'elle est héréditaire.Émile Durkheim (1858-1917)
L'apoplexie n'est plus à craindre, mais la phtisie est là.Victor Hugo (1802-1885)
Était-ce donc une phtisie particulière, compliquée d'une névrose ?Émile Zola (1840-1902)
Tolstoï était alors absent, surmené ; il craignait la phtisie.Romain Rolland (1866-1944)
A partir de 1840, les symptômes du mal reparurent, plus intenses ; la phtisie continua son œuvre en ruinant chaque jour davantage l'énergique volonté et les forces vitales du grand artiste.Antoine-François Marmontel (1816-1898)
Elle a la phtisie de son frère, elle mourra avant un an...Alphonse Daudet (1840-1897)
Elle est remplacée, avantageusement pour l'assassin, par les cultures microbiennes qui permettent de détruire sa victime en se cachant derrière le choléra, le typhus, la variole, la phtisie.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Nous fûmes atteints et convaincus de phtisie pulmonaire, ce qui équivaut à la peste dans les préjugés contagionistes de la médecine espagnole.George Sand (1804-1876)
L'affreuse phtisie a ravagé cette figure si gracieuse, de façon à ne plus laisser que le squelette.Henri Welschinger (1846-1919)
Il était attaqué d'une phtisie tuberculeuse, arrivée à son dernier période et malheureusement incurable.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Plus d'anémie, plus de phtisie, plus de maladie.Charles Turgeon (1855-1934)
La phtisie, la petite vérole, des vomissements qui durent six mois, des ulcères, la lèpre, un ver appelé rischta qui vous ronge ; pour le faire sortir on...Jean de la Brète (1858-1945)
Sa peau, mate et fine, tourne au livide ; ses dents sont éblouissantes, indice d'une disposition à la phtisie pulmonaire, ainsi que ses épaules étroites et sa poitrine rentrée.George Sand (1804-1876)
Pendant que je mangeais avec beaucoup d'appétit, malgré ma phtisie et mes peines, lui ne songeait plus à déjeuner et me contemplait avec une admiration qu'il cherchait vainement à dissimuler.Jean de la Brète (1858-1945)
Ils ignoraient autrefois les bronchites, les pneumonies, la phtisie...Jules Verne (1828-1905)
La phtisie l'avait atteint ; elle fit des progrès rapides.Anatole France (1844-1924)
Son hérédité nerveuse, son asthme, aggravé par le cloître, avait dû dégénérer en phtisie.Émile Zola (1840-1902)
Depuis le dernier automne, il toussait de plus en plus, la phtisie l'envahissant qu'il daignât même s'en apercevoir et se soigner.Émile Zola (1840-1902)
Tous les trois, du reste, concluaient à une phtisie avancée, que des accidents nerveux compliquaient et rendaient particulière.Émile Zola (1840-1902)
Quelques mois avant l'époque où je fis sa connaissance, les médecins l'avaient déclaré atteint d'une phtisie bien caractérisée.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PHTISIE » s. f.

Terme de Medecine. Maladie du poulmon qui donne une fievre lente, qui consume le corps, l'extenuë & l'amaigrit. Elle fait d'abord cracher le sang en toussant, & dans la suite du pus qui va au fond de l'eau. Quelquefois elle fait cracher une partie du poulmon pourri aprés une longue exulceration, & enfin l'on devient en chartre. Les Latins l'appellent tabes.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020