quaker

 

définitions

quaker ​​​ , quakeresse ​​​ nom

Membre d'un mouvement religieux protestant (quakerisme, ​​​ nom masculin), fondé au xviie s. par George Fox, prêchant le pacifisme, la philanthropie et la simplicité des mœurs.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'ai laissé mes hôtes s'effrayer et se rassurer à la parole du quaker ; j'ai regagné ma chambre, je me suis jetée sur mon lit, et j'ai pleuré.Hugues Rebell (1867-1905)
Il était quaker ou quelque chose de cette espèce, si je ne me trompe.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Sur cette stoïque réponse, il salua, sérieux et grave comme un quaker, et se retira à pas comptés.Émile Gaboriau (1832-1873)
Figs, au contraire, était aussi impassible qu'un quaker.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Et vous, ne profitez pas de ce que vous êtes quaker pour troubler tout, partout où vous êtes.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Et un quaker enlevant un cerf-volant est beaucoup plus ridicule qu'un homme ordinaire.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Boulimier est brique, a des conserves blancs, le poil en brosse, des lévites de quaker, quarante ans.Jules Vallès (1832-1885)
Cependant le petit groupe des affranchis raisonneurs pour lesquels devait parler le quaker se dissipait.Hugues Rebell (1867-1905)
Le bon quaker ne put s'empêcher de rire de ce que j'avois été assez crédule pour croire que le gouverneur me procureroit du crédit, lorsqu'il n'avoit aucun crédit pour lui-même.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Cet homme, qui a une conscience si pure, est un quaker.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
À la fin, j'apperçus un jeune quaker, dont la physionomie me plut.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Le quaker shaker n'abandonne point complètement le monde ; il entretient avec ses semblables tous les rapports utiles à son bien-être.Gustave de Beaumont (1802-1866)
Phinéas était le plus gai de la compagnie ; il sifflait, pour abréger la route, certains airs un peu profanes... pour un quaker.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Le quaker dont nous avions fait connaissance nous accueillit avec bienveillance, quoique avec une certaine réserve.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Celui-là était grave comme un quaker, sérieux comme un docteur, et silencieux comme un fakir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le lendemain fut une heureuse matinée pour la maison du quaker.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
On y respire un parfum d'hypocrisie à réjouir les narines d'un quaker...Émile Gaboriau (1832-1873)
Sa redingote vert-olive toujours trop large, et son chapeau à grands bords lui donnaient l'air d'un quaker.Honoré de Balzac (1799-1850)
Comme vous êtes quaker, je ne vous écoute pas, vous ; mais si je savais lequel de ceux-là vient de parler !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il y avait en eux du gymnosophiste, de l'essénien, du morave et du quaker ; mais ce n'était rien de tout cela ; ce n'était peut-être pas mieux, c'était plus.Étienne-Jean Delécluze (1781-1863)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020