Email catcher

rabattait

Formes

Exemples

Phrases avec le mot rabattait

Les bœufs mangeaient attachés à des chaînettes et leurs corps exhalaient une chaleur, que le plafond bas rabattait.Gustave Flaubert (1821-1880)
Les fiancés levèrent leur regard vers le moine qui lentement se redressait, rabattait son capuchon sur ses épaules et se tournait vers eux...Michel Zévaco (1860-1918)
Couchée dans un sillon, j'appelais, tandis qu'à l'autre extrémité du champ il rabattait le gibier.George Sand (1804-1876)
Il mugissait, son haleine effarait les fleurs de papier peint, sous le plafond enfumé dont l'écrasement rabattait les éclats de sa voix.Émile Zola (1840-1902)
On faisait un rouleau bien compact, dont on rabattait les extrémités afin qu'elles ne sèchent pas plus vite que le reste.Cahiers de psychologie jungienne, 2012, Monique Salzmann (Cairn.info)
Sa voiture s'ouvrait et se rabattait, développant des files de tiroirs, un étalage de vrai magasin.Émile Zola (1840-1902)
Ce joli costume contrastait avec la veste simple de l'aîné, sur laquelle se rabattait le col tout uni de sa chemise.Honoré de Balzac (1799-1850)
En l'absence de référence certaine à des lois ou des coutumes rédigées, on se rabattait sur un sentiment communément partagé : ce qui était perçu comme obligatoire par les concitoyens.Revue du Nord, 2011, Jacques Lorgnier (Cairn.info)
Beaucoup d'élus locaux français, mais aussi de responsables associatifs, se sont déplacés ici pour voir de visu ce qu'était cet objet mal identifié dont on leur rabattait les oreilles.Mouvements, 2002, Gilbert Wasserman (Cairn.info)
Puis un relent d'alcool mêlé à une odeur chaude de peau humaine que la moindre brise rabattait s'éployait sur ces troupeaux frais-tondus.Fernand Kolney (1868-1930)
A sa voix, les chiens harcelaient le troupeau sur le chemin montant, dont la poussière se rabattait avec l'humidité du soir.Jules Verne (1828-1905)
Un autre rabattait sur son visage un vaste feutre taillé en sombrero.Victor Hugo (1802-1885)
Une poussière de neige, vaporisée en brouillard, fumait sur le pavé gras et s'imprégnait d'une âcre senteur de suie que le vent rabattait des toits.Louis Mullem (1836-1908)
Il rabattait ses gros sourcils et la regardait attentivement dans les yeux.René Boylesve (1867-1926)
Il ne rabattait rien des exagérations de ce brave cœur.Jules Verne (1828-1905)
L'un d'eux, fortement basané, rabattait un chapeau à larges bords sur chevelure d'un noir mat où tranchaient quelques mèches grisonnantes.Paul Féval (1816-1887)
Elle avait soulevé sa voilette pour essuyer ses yeux ; elle la rabattait et était obligée constamment de la relever.René Boylesve (1867-1926)
Les automobiles passaient, bruissaient, empestaient ; le vent d'est secouait tentes et parasols et rabattait la nappe sur les assiettes.René Boylesve (1867-1926)
Il faisait froid chez ma grand-mère qui, pieds posés sur sa chaufferette, rabattait ses jupes tout autour et laissait s'éteindre le poêle à bois, sitôt réchauffée la soupe du soir.L'enseignement philosophique, 2011, Yvette Reynaud Kherlakian (Cairn.info)
Les faits venaient-ils à l'encontre, il se refusait à les voir, se rabattait sur la foi qu'il disait avoir en « sa bonne étoile ».Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Le dessous des mots La naissance du « cool » La naissance du « cool »

C’est en écoutant le dernier album d’Orelsan, et plus particulièrement la chanson Casseurs Flowter Infinity, que l’on s’est fait la réflexion simple,...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 13/07/2022