rapiécé

 

définitions

rapiécé ​​​ , rapiécée ​​​ adjectif

Réparé avec des pièces. Pantalon rapiécé.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais imaginez-vous son élégante toilette : un habit de bouracan vert-olive gansé de noir, rapiécé de vert-bouteille aux coudes ; un pantalon pareil, rapiécé de vert-billard aux genoux.George Sand (1804-1876)
Chez beaucoup, l'accoutrement, élimé et même rapiécé, contractait plus de patine et de ragoût que les nippes trop neuves des convives.Georges Eekhoud (1854-1927)
Celui de cent écus n'a subi que de tristes changements ; il est aujourd'hui pauvre, et plus pauvre qu'un autre de toute sa splendeur ternie, râpé, honteux, rapiécé.Alphonse Karr (1808-1890)
Ce réseau ressemble aux morceaux d'un tapis rapiécé.Europarl
Le tapis de pied montrait la corde, et était rapiécé en plusieurs endroits ; quelques fauteuils mal couverts complétaient l'ameublement...Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Jamais il ne passait devant elle sans lui ôter son chapeau rapiécé, sans lui offrir le bonjour le plus affectueux.Jean-Nicolas Bouilly (1763-1842)
Une sale grosse chemise, un mauvais pantalon rapiécé, une vieille blouse et d'affreux sabots qui me gênent.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Elle n'était vêtue, elle aussi, que d'une chemise et d'un jupon de tricot rapiécé avec des morceaux de vieux drap.Victor Hugo (1802-1885)
Toujours est-il que je ne possédais pas un centime, et que je n'avais sur le dos qu'un méchant caraco tout rapiécé et une jupe d'indienne.Émile Gaboriau (1832-1873)
Or, pendant deux ans, il vint au bureau avec le même parapluie rapiécé qui donnait à rire à ses collègues.Guy de Maupassant (1850-1893)
On aperçoit une petite chaise à bascule et qui se referme ; le coussin est rapiécé.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Il lui tend un morceau de pain de munition, un verre d'eau trouble et un sayon de toile rapiécé.Théodore de Banville (1823-1891)
Le couvre- pieds rapiécé laissait passer par endroits des flocons d'étoupe jaunâtre, et, à un porte-manteau planté de côté, pendait une vieille jupe de femme.Maurice Level (1875-1926)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots d’Halloween Top 10 des mots d’Halloween

Chaque année, le 31 octobre, des enfants de nombreux pays se déguisent en des personnages fantastiques et vont récolter des friandises de porte en porte tandis que des citrouilles sculptées arborent des sourires effrayants… C’est Halloween ! Cette fête païenne d’origine celte est répandue depuis longtemps dans les pays anglo-saxons. Popularisée par les films d’horreur, elle s’est propagée dans le courant des années 1990, assortie de toute son imagerie gentiment effrayante. Squelette, fantôme, lanterne, sorcière, autant de mots associés à cet évènement et dont je vous propose de découvrir l’origine. Tremblez !

Édouard Trouillez 26/10/2020