receveur

 

définitions

receveur ​​​ | ​​​ | ​​​ , receveuse ​​​ | ​​​ | ​​​ nom

Comptable public chargé d'effectuer les recettes et certaines dépenses publiques. Receveur des contributions. ➙ percepteur.
anciennement Employé préposé à la recette dans les transports publics.
Médecine Personne qui reçoit du sang (dans une transfusion sanguine).
Malade qui reçoit une greffe.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans ce dernier cas, la perception s'opérait, soit directement par le receveur du domaine, soit par les gardes-jurés qui en versaient annuellement le produit entre les mains de ce comptable.Gustave Fagniez (1842-1927)
Après quoi, j'ai la certitude de trouver un modeste emploi dans ma province, chez un receveur particulier des contributions.Eugène Sue (1804-1857)
Tous les dix jours, le receveur général est constitué débiteur de ce qui est entré dans la dizaine écoulée.Adolphe Thiers (1797-1877)
Quand on ne trouve pas un joli avocat ou un gros receveur, on prend un avoué !...Alfred Assollant (1827-1886)
Il ne leur enlevait point, ce semble, le droit de distribuer des « bilhetz » de moins de 5 sols, payables par le receveur des deniers des pauvres.Jacques Boulenger (1879-1944)
On a besoin de faire vivre sa petite famille, et si l'on savait qu'un receveur particulier...René Boylesve (1867-1926)
Toutes les ressources destinées à l'achat de livres pour la bibliothèque scolaire sont versées, avec cette affectation spéciale, dans la caisse du receveur municipal.Gabriel Richou (1852-1915)
On fit venir les interprètes de ces nations, et on fit apporter les registres du receveur des présents.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le mariage de la première avec un receveur-général fut conclu par une de ces phrases royales qui ne coûtent rien et valent des millions.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il faut plusieurs mois pour qu'un receveur général en remplace complètement un autre ; celui qui se retire a une liquidation à faire ; celui qui arrive a la confiance à obtenir.François Guizot (1787-1874)
Le président, le député, le receveur, le procureur, le sous-préfet, – tous les pouvoirs réunis dans la même famille et presque dans la même main, celle du président.Alfred Assollant (1827-1886)
Et il resta quelques minutes, au fond du bureau du receveur, essoufflé sur une chaise, si éperdu de son impuissance, que pas une idée ne lui venait.Émile Zola (1840-1902)
Elle déclara que le receveur-général devait avoir au moins £100,000 entre les mains, et qu'elle ne pouvait sanctionner aucun remboursement pour favoriser des opérations inconstitutionnelles.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Il pourra y avoir un receveur collectif pour la totalité des paroisses d'une même consistoriale ou pour plusieurs d'entre elles.Aristide Briand (1862-1932)
Un receveur de rentes, quelque peu courtier-marron, avait au deuxième son appartement et ses bureaux.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le receveur des deniers des pauvres avait des comptes moins compliqués : il ne présentait que les mandements tirés sur lui et les quittances de ses paiements avec leur bordereau.Jacques Boulenger (1879-1944)
Ce qui me consola un peu de cette contrariété, c'est que le receveur ne s'en aperçut pas, et qu'il était incapable d'en deviner la cause, s'il avait pu apercevoir l'effet.Alfred Assollant (1827-1886)
Parmi les employés du trésor se trouvait un ancien receveur des finances, qui depuis vingt ans vivait modeste et content d'un emploi assez modique.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Au nord, un vaste appendice a été consacré à tous les détails de l'administration et aux appartements du directeur, du professeur faisant fonctions de sous-directeur et du receveur-économe.Ferdinand Berthier (1803-1886)
Tous les dons effectué dans des conditions suspectes, sous pression économique par exemple, constituent aussi un danger pour le receveur des cellules et des tissus.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RECEVEUR » s. m.

Qui reçoit pour autruy. Les Fermiers des terres seigneuriales s'appellent des Receveurs. Ce Commis est le Receveur de la fabrique, du bureau des pauvres. Les Grippesous de l'Hostel de Ville sont ceux qui reçoivent des rentes pour des particuliers.
 
RECEVEUR, est aussi un Officier titulaire qui a droit de recevoir les deniers du Roy, & de les distribuer suivant l'ordre ou l'état qui luy en est donné. Il y a des Receveurs Generaux des Finances établis en chaque Generalité ; des Receveurs des Tailles, du Domeine, des Decimes ; des Receveurs des restes de la Chambre des Comptes ; des Receveurs & Payeurs des rentes de la ville, & une infinité d'autres.
Le mot du jour Délestage Délestage

Au cours des derniers mois, les services d’urgence ont dû reporter des chirurgies et des rendez-vous pour accueillir un nombre croissant de patients atteints du coronavirus.

Myriam Bergeron-Maguire 12/03/2021