Email catcher

recoiffer

Définition

Définition de recoiffer ​​​ | ​​​ verbe transitif

Coiffer de nouveau. pronominal Se recoiffer avant de sortir.

Conjugaison

Conjugaison du verbe recoiffer

actif

indicatif
présent

je recoiffe

tu recoiffes

il recoiffe / elle recoiffe

nous recoiffons

vous recoiffez

ils recoiffent / elles recoiffent

imparfait

je recoiffais

tu recoiffais

il recoiffait / elle recoiffait

nous recoiffions

vous recoiffiez

ils recoiffaient / elles recoiffaient

passé simple

je recoiffai

tu recoiffas

il recoiffa / elle recoiffa

nous recoiffâmes

vous recoiffâtes

ils recoiffèrent / elles recoiffèrent

futur simple

je recoifferai

tu recoifferas

il recoiffera / elle recoiffera

nous recoifferons

vous recoifferez

ils recoifferont / elles recoifferont

Exemples

Phrases avec le mot recoiffer

Avant de poser derrière l'objectif, tous ces poilus du menton ont dû remplir une autorisation, puis se sont installés dans les fauteuils afin de se faire recoiffer la barbe.Ouest-France, Valentin JAMIN, 24/07/2017
Je vais te recoiffer pour rien.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Au moment de quitter l'hôpital, les patients coquets cherchent un reflet pour ajuster leur veste ou se recoiffer.Sciences du Design, 2017, Denis Pellerin, Marie Coirié (Cairn.info)
Elle a avoué avoir pu tirer les cheveux, mais c'était à force de coiffer et recoiffer sa fille aînée.Ouest-France, 09/09/2021
Elle sera ensuite reconstituée pour recoiffer la tour à l'automne.Ouest-France, Nadine Boursier, 17/01/2018
Je veux ma bonne, elle me recoiffera.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Ensuite, il faut apprendre à ne pas se recoiffer, ni à remettre son tee-shirt en place, ni regarder les copines.Ouest-France, 06/10/2016
Il aurait voulu la recoiffer, la coiffer, toucher la masse des cheveux de lin et de soie, s'y perdre et s'y enivrer.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Il faut te recoiffer et te rhabiller.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Au bout d'une heure, elle eut fini, et comme son mouchoir s'était détaché, elle regarda de côté et d'autre et ne voyant personne, l'ôta pour se recoiffer.Eugène Le Roy (1836-1907)
Leur épreuve consistait d'abord à effectuer une coupe de cheveux classique puis à la transformer et la recoiffer en mode urbain.Ouest-France, 27/04/2017
Son premier geste a été de prendre son peigne pour se recoiffer.Ouest-France, Yves-Marie ROBIN, 15/08/2015
Elle apparaît sous les traits d'une jeune femme d'une extrême beauté qui s'installe parfois sur un îlot pour prendre un bain de soleil et recoiffer sa longue chevelure.Histoire et missions chrétiennes, 2008, Nadine Beligand (Cairn.info)
Elles laissent utiliser les lieux librement (le miroir pour se recoiffer, la toise pour se mesurer).Travailler, 2004, Caroline Angelini, Sylvie Esman (Cairn.info)
Et devant la glace qui surmontait la toilette, elle se mit à refaire avec un lissoir ses ondulations, à recoiffer sa blonde chevelure de petit fifre dédaigné, honteusement trahi.Fernand Vandérem (1864-1939)
Une nouvelle lanterne viendra recoiffer, en octobre, le monument qui ne pouvait plus se visiter depuis plus de deux ans à cause de la vétusté de la lanterne.Ouest-France, 02/02/2018
Il la regarda se lever, se recoiffer, se rajuster rapidement, – s'éloigner.Marcel Prévost (1862-1941)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RECOEFFER v. act.

& redupl. Coeffer une seconde fois. Cette femme étoit toute desfrisée, elle s'est allé recoeffer.
 
On le dit aussi des bouteilles. Il faut recoeffer cette bouteille pour la garder pour une autre fois.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine