reptile

 

définitions

reptile ​​​ nom masculin

Animal vertébré, généralement ovipare, à température variable, à respiration pulmonaire, à peau couverte d'écailles (classe des Reptiles; ex. le serpent, le lézard, la tortue, le crocodile). Reptiles fossiles (dinosaure, ptérodactyle).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Chaque vertèbre s'est brisée par une sorte de décollement ; mais toutes sont restées bout à bout comme les anneaux d'un reptile.Gérard de Nerval (1808-1855)
Au lieu d'écraser un immonde reptile, il aurait cherché du regard quelque fleur parfumée, quelque nid de blanche tourterelle, quelque horizon riant et pur, pour reposer, pour consoler sa vue.Eugène Sue (1804-1857)
Mon approche fit lever la crête du reptile, et il tourna la tête pour me regarder.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Mais il a passé, frôlant le reptile qu'il regarde de nouveau, hors d'atteinte, de l'autre bout de la caisse.Guy de Maupassant (1850-1893)
En poussant de semblables exclamations, les deux enfants suivirent avec intérêt la bataille du reptile et de l'oiseau.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Ce reptile d'ailleurs est très lent et ne devient dangereux que si on marche dessus sans le voir, ou si on se couche dans son voisinage.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le reptile avait obéi à son instinct ; et il est des hommes dont l'ame est plus rampante que le corps des insectes qui vivent des dépouilles de la tombe.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La proximité de la taille encombrante du reptile en avait grossi les proportions dans le rayon visuel de notre héros, réveillé brusquement.Charles Des Écores (1852-1905)
Ils n'osaient faire un mouvement de recul dans la crainte d'attirer le reptile à leur poursuite.Eugène Sue (1804-1857)
Le shah, assis dans un coin sur des coussins moelleux, ressemblait assez à un reptile venimeux replié sur lui-même et prêt à fondre sur sa proie timide.Bénédict-Henry Révoil (1816-1882)
Quand on couche pour la première fois sur la terre, la pensée de ce reptile vous préoccupe ; puis on y songe moins, puis on n'y songe plus.Guy de Maupassant (1850-1893)
Un serpent s'enroulant autour d'une branche, dessin qui rend, à la fois, et l'élasticité et la rigidité du reptile.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Dans ce noir se mouvaient, à l'état reptile, trois formes confuses, un loup, un ours et un homme.Victor Hugo (1802-1885)
Un instant unanimes sur ce seul point, les chroniques de toute provenance m'ont désigné comme un reptile d'anormale grandeur, dont la rampante férocité menaçait les villes et les campagnes.Léon Bloy (1846-1917)
La journée du lendemain, 18 février, fut consacrée à l'exploration de toute cette partie boisée qui formait le littoral depuis le promontoire du reptile jusqu'à la rivière de la chute.Jules Verne (1828-1905)
En cela, il a l'avantage sur la vipère ; il sait que son poison a fait effet, quand il entend crier sa victime : – le reptile est sourd.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Tout mon sort n'eût-il pas été changé si un reptile, perdu dans la nuit des bêtes, n'était sorti de l'œuf que sa mère avait pondu au bord d'un fleuve sauvage ?Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Antonio, au contraire, fit un pas en arrière, plia sur ses longues jambes, se ramassa comme un reptile, tira son couteau de la poche de sa jaquette et l'ouvrit.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Bientôt il disparut derrière le feuillage des buissons, et il se glissa comme un reptile adroit vers le trésor désiré.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
En effet, le jésuite se glissa précipitamment dans l'appartement comme pour prendre possession du terrain ; une fois entré, il crut la partie gagnée, et ses yeux de reptile étincelèrent.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REPTILE » adj. m. & s.

Genre d'animaux & d'insectes qui se traisnent sur le ventre. Dieu a fait le serpent reptile par punition, il luy a ordonné de marcher sur le ventre. Les vers de terre, les chenilles, les lezards, se mettent au rang des reptiles.
 
REPTILE, se dit abusivement des fruits & des plantes qui rampent sur terre, qui n'ont pas la force de se soûtenir sur leur tige, comme les citrouilles, concombres, &c.
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020