retourne

définitions

retourne ​​​ | ​​​ nom féminin

Jeux Carte qu'on retourne après la distribution afin de déterminer l'atout.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si je retourne à la maison, ce ne sera que pour apporter l'inquiétude et le danger à ceux que j'aime.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Adieu, je retourne loin des hommes qui se font tant de mal les uns aux autres.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Affligé, on se retourne vers l'auteur, et l'on ne voit sur ses lèvres que des sarcasmes, sur son front que du chagrin.Hippolyte Taine (1828-1893)
Puis les cieux tournent selon le principe, et là est le monde de la création, d'où l'on retourne au monde du commandement par lequel tout redevient un.Bernard Carra de Vaux (1867-1953)
Il est à craindre que cette proposition, si elle devait être appliquée, ne se retourne contre les femmes et n'ait pour conséquence de rendre plus difficile leur employabilité.Europarl
J'aime tant à me représenter ses traits qu'aussitôt qu'on en parle je me retourne et mon visage s'éclaire de joie : je suis alors sur le point de me trahir.Joseph Anglade (1868-1930)
Antoine se retourne, et il voit trois autres cavaliers semblables, sur de pareils onagres, dans la même attitude.Gustave Flaubert (1821-1880)
Et comme toujours, cette forme de concurrence se retourne contre les touristes, contre leur santé et contre le tourisme lui-même.Europarl
Tant les patients que les administrations concernées doivent comprendre de quoi il retourne et qu'il convient d'agir rapidement quand il est question de besoins médicaux.Europarl
N'accueille aucun des projets romanesques qu'elle vient sans doute te confier ; fais-la partir sur-le-champ, qu'elle retourne chez ses parents à l'instant même.George Sand (1804-1876)
Le monsieur debout– le mien– remet la lettre au ministre, qui la tourne et retourne un peu.Félix Nadar (1820-1910)
La passion du bien-être se retourne alors contre elle-même, et éloigne sans l'apercevoir l'objet de ses convoitises.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Comme il s'en retourne, il rencontre dans une auberge ses deux frères, devenus valets de cuisine ; il paie leurs dettes et les emmène avec lui.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Il faudra bien que je retourne où vous êtes, à moins que vous ne veniez à mon secours.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Allons, l'ancien, vide les lieux, qu'on aère et qu'on retourne ce que tu as souillé.Jules Renard (1864-1910)
Dickens le tourne et le retourne, comme un commis de nouveautés qui voudrait le vendre.Hippolyte Taine (1828-1893)
Vous y dormirez à votre aise, et nous causerons, à votre lever, quand je saurai de quoi il retourne.Paul Mahalin (1838-1899)
Mais attendez qu'elle soit à deux pas et observez le geste rapide par lequel il se retourne, une fois, deux fois, trois fois, pour la suivre des yeux.Paul Bourget (1852-1935)
Il ne s'agit pas d'opposer l'éthique au progrès, mais d'éviter que le mauvais usage des possibilités techniques ne se retourne précisément contre l'homme.Europarl
Je retourne au centre du grand tout, vers celui qui a créé tous les êtres.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RETOURNE » s. f.

Terme du jeu du Berlan, de l'Homme, & de la Triomphe. C'est la carte qu'on découvre sur le talon des cartes. La retourne ou la triomphe est de coeur. Les bons joüeurs condamnent le tricon de retourne.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots d’Halloween Top 10 des mots d’Halloween

Chaque année, le 31 octobre, des enfants de nombreux pays se déguisent en des personnages fantastiques et vont récolter des friandises de porte en porte tandis que des citrouilles sculptées arborent des sourires effrayants… C’est Halloween ! Cette fête païenne d’origine celte est répandue depuis longtemps dans les pays anglo-saxons. Popularisée par les films d’horreur, elle s’est propagée dans le courant des années 1990, assortie de toute son imagerie gentiment effrayante. Squelette, fantôme, lanterne, sorcière, autant de mots associés à cet évènement et dont je vous propose de découvrir l’origine. Tremblez !

Édouard Trouillez 26/10/2020