rogne

définitions

rogne ​​​ nom féminin

familier Colère, mauvaise humeur. —  Être ; mettre qqn en rogne.

synonymes

rogne nom féminin

être en rogne

être en colère, enrager, fulminer, être hors de ses gonds, être hors de soi, fumer (familier), être en boule (familier), être en pétard (familier), être remonté (familier), avoir la rage (familier), être en diable (familier, Québec), être en maudit (familier, Québec)

mettre en rogne

mettre en colère, fâcher, irriter, courroucer (littéraire), faire sortir de ses gonds, mettre en boule (familier), faire choquer (familier, Québec)

se mettre en rogne

se mettre en colère, éclater, s'emporter, exploser, se fâcher, s'irriter, se mettre en rage, sortir de ses gonds, monter sur ses grands chevaux, se mettre en boule (familier), se choquer (familier, Québec)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vous avez peur de votre pouvoir, vous êtes contents quand on vous le rogne, quand on vous le châtre, quand on vous le coupe en petits morceaux bariolés.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Si je tarde un peu trop, ils me cherchent la rogne.Paul Sébillot (1843-1918)
Aussitôt il rogne le bord de son chapeau ; mais, quand il voulut appeler l'homme, il n'y étoit plus.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Je ne dirai pas qu'il y taille et qu'il y rogne, ce serait exagérer.Émile Gaboriau (1832-1873)
En nous donnant à pleines mains d'un côté, elle nous rogne, en gloutonne, notre part de bonheur de l'autre.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Avant tout il faut que tout honnête acquéreur taille, rogne, remue sa terre, gâte son jardin, plante à tort et à travers pour qu'il croie à sa propriété.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Piaffant sec sur de hauts talons, il coupe, taille, rogne, tranche, avec la précision métallique et définitive d'une paire de ciseaux.Michel Corday (1869-1937)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ROGNE » s. f.

Espece de galle qui cause une ulceration legere du cuir avec un grand prurit venant d'une pituite nitreuse & salée, mêlée d'une melancolie qui se pourrit sous le cuir, & qui le rend aspre & rude. Elle est tres-difficile à guerir. Ce mot vient de rougn, qui en langage Celtique ou Bas-Breton signifie galle, & rougneuse, galleuse.
Vidéos "Figurez-vous", épisode 2 "Figurez-vous", épisode 2

Ce mois-ci, Julien Barret nous dit tout sur la question oratoire, ou question rhétorique. Ne seriez-vous pas en train d'acquérir une technique...

Julien Barret 26/05/2021