sécularisation

 

définitions

sécularisation ​​​ nom féminin

Religion Action de séculariser (un bien religieux). La sécularisation des biens du clergé à la Révolution.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il serait difficile de dire la valeur exacte en territoire, en habitants, en revenus, de la totalité des principautés allemandes susceptibles de sécularisation.Adolphe Thiers (1797-1877)
Son successeur, atteint par la sécularisation, habitait alors une ville du voisinage.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Ne laissons aucune excuse aux opposants de la démocratie et de la sécularisation de ce pays, ou nous pourrions le regretter amèrement.Europarl
L'acte de ma sécularisation est joint à mon testament.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
A la suite de ce discours, la sécularisation des biens du clergé fut votée par 568 voix, contre 346 et 40 voix nulles.Aristide Briand (1862-1932)
La « sécularisation » du mariage, dont tant de libres-penseurs se félicitent, n'a fait qu'aggraver l'asservissement des mariés, en alourdissant leurs chaînes de tout le poids des sanctions légales.Charles Turgeon (1855-1934)
Enfin, une loi ayant ordonné la sécularisation des moines et la vente de leurs biens, l'établissement allait tomber.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Les princes dépossédés eux-mêmes la souhaitaient aussi, parce qu'ils étaient assurés de trouver des indemnités sur la rive droite ; les princes ecclésiastiques seuls, menacés de la sécularisation, désiraient la guerre.Adolphe Thiers (1797-1877)
Sous le moyen âge, la raison générale était ecclésiastique ; elle voulait devenir laïque, elle tendait, pour employer le mot des juristes, à la grande sécularisation de l'esprit humain.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
J'y vais comme vous, comme tout le monde ; vous oubliez toujours ma sécularisation, qui rend ma position fort simple.Dorothée de Dino (1793-1862)
Qu'était-ce que son petit profit de la ferme des indulgences, en comparaison d'une sécularisation radicale des biens du clergé ?Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SECULARISATION » s. f.

Action par laquelle d'une personne ou d'un lieu regulier, on en fait un seculier. Les secularisations des Abbayes de Clerac, de Vizelay, & autres, ont esté faites par l'autorité du Pape. Ce Religieux a obtenu un Bref de secularisation, qui le dispense de ses voeux.
Le mot du jour Télétravail Télétravail

En ce 1er mai 2020 un peu particulier, la fête des travailleurs et des travailleuses accueille assez massivement une nouvelle forme d’acteurs confinés : les télétravailleurs·euses. L’occasion de se questionner sur l’origine de ce mot.

Aurore Vincenti 01/05/2020