servo-

 

définitions

servo- élément

Élément qui entre dans la composition de termes techniques et marque un asservissement mécanique.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Toutefois ils n'avoient rien de réel, et ne servoient qu'à cacher aux alliés le véritable plan que l'on vouloit mettre à exécution.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Allumez la petite lanterne dont nous nous servons dans nos excursions, et nous irons reconnaître la piste.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
On y voyoit des prés que l'on fauchoit, des vignes dont on recueilloit le vin, des légumes qui servoient pour la table du roi.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Servon, indigné tout d'abord, se dit très vite que cette ouverture n'était pas à dédaigner.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
On a comme l'impression que tout ce à quoi nous servons, c'est à libéraliser le commerce des biens et des services.Europarl
On arracha les femmes, les enfans, les vieillards, des temples qui leur servoient d'asyle, pour être vendus à l'encan.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
C'est celle qui vous servoit, quand vous étiez grand aumônier, & que vous fûtes si malade.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Somme toute, si nous ne tenons pas compte de l'intérêt européen en la matière, nous ne servons pas non plus l'intérêt national.Europarl
Nous servons de modèle à d’autres pays dans le monde qui ne connaissent pas la démocratie et où les droits de l’homme sont menacés.Europarl
Si nous voulons y faire attention, nous verrons que, continuellement dans la conversation, nous nous servons d'expressions inexactes ou pouvant donner lieu à un malentendu.Johannès Weber (1818-1902)
Les instructions que ces jeunes gens recevoient, par rapport à la décence, aux mœurs, à la vertu, étoient continuellement soutenues par les exemples des dames et des chevaliers qu'ils servoient.Paul Lacroix (1806-1884)
La sphère étroite dans laquelle elle vivoit, servoit à la fois à former son caractère et à la sauver des dangers du monde.Joseph Fiévée (1767-1839)
Elle étoit un peu plus grande que nature, surmontée d'une tour qui lui servoit de coiffure ; et les yeux en avoient été arrachés, apparemment parce qu'ils étoient d'argent.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Servon serait toujours libre de ne pas le suivre jusqu'au bout, s'il s'apercevait qu'on le menait là où il ne voulait pas aller.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
C'est ainsi que nous nous servons très facilement du mot « excès » pour indiquer un léger abus.Hugues Le Roux (1860-1925)
Et puis enfin, c'est sans malice que nous nous servons de ces mots-là, mais tout bonnement pour orner un peu notre langage et lui donner du nerf.Eugène Le Roy (1836-1907)
Le premier contenu dans un vase rempli d'eau bouillante servoit à échauffer l'air avant qu'il parvînt au calorimètre ; le second étoit renfermé dans la capacité intérieure ffff de cet instrument.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Ce sont des expressions littéraires dont nous nous servons parce qu'elles représentent à notre esprit l'apparence de certains phénomènes.Claude Bernard (1813-1878)
Mais soyons honnêtes, nous nous servons d'une valeur limite avec l'étiquetage des produits, donc je pense que c'est possible.Europarl
Aussi, par cette même raison, les environs en étoient si obscurs que les yeux n'y servoient de rien.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020