simarre

 

définitions

simarre ​​​ nom féminin

anciennement Longue robe d'homme ou de femme, faite de riche étoffe. —  Partie antérieure de la robe des magistrats.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il se fait faire un masque qui ressemble au garde des sceaux ; il emprunte d'un valet de chambre la volumineuse simarre.Denis Diderot (1713-1784)
Une simarre de pourpre légère l'enveloppait jusqu'aux sandales.Gustave Flaubert (1821-1880)
Quand on raisonne ainsi, d'abord, et qu'on n'est pas un pleutre, on quitte son siège et l'on rend sa simarre, en disant pourquoi.Georges Darien (1862-1921)
Elle s'avançait toujours, vêtue de sa simarre blanche qui traînait, avec ses grands yeux attachés sur le voile.Gustave Flaubert (1821-1880)
Un clerc en perruque et en simarre parut à la grande porte tenant un coussin fleurdelysé sur lequel on voyait des parchemins.Victor Hugo (1802-1885)
Mais, à ce moment, un cardinal entra, vêtu de l'habit de ville, la ceinture et les bas rouges, la simarre noire, lisérée et boutonnée de rouge.Émile Zola (1840-1902)
Au-dessus d'eux siégeaient de grands juges qui portaient sur leur robe rouge la simarre d'hermine.Anatole France (1844-1924)
Éthel ne vit que le premier de ces six prisonniers ; c'était un vieillard à barbe blanche, vêtu d'une simarre noire ; c'était son père.Victor Hugo (1802-1885)
Les parlements s'effarouchaient des évêques, et, quand ces deux robes-là en venaient à se froisser, la simarre n'avait pas beau jeu avec la soutane.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SIMARRE » s. f.

Habit de femme qui a de longues manches pendantes. Ce mot vient de l'Italien zimarra, qui est pris de l'Espagnol samarra. L'Espagnol l'a pris des Arabes, & les Arabes des Persans, d'où on a fait aussi le mot de chamarrer. Menage.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010 Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010

Les mots qui apparaissent ou se répandent à une période donnée sont toujours le reflet de l’esprit de cette époque et des mutations de la société. Sans surprise, ceux de la décennie qui vient de s’achever concernent avant tout les technologies numériques, mais aussi la vie quotidienne, l’économie et la politique. Voici une rétrospective des années 2010 à travers le top des néologismes qui nous ont le plus marqués.

Édouard Trouillez 11/05/2020