sinople

 

définitions

sinople ​​​ nom masculin

Blason Un des émaux héraldiques, de couleur verte.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les merlettes sur sinople n'en souffriront pas, ni vous non plus, ni même votre patrie.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
De sinople, au cygne d'argent, becqué et membré d'or.Ulysse Chevalier (1804-1893)
Les innombrables âmes des cristaux s'éveillaient à la lumière : c'était un crépuscule souterrain, éblouissant et furtif, une grêle infinitésimale de lueurs écarlates, orangées, jonquille, hyacinthe ou sinople.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Tu porteras de sinople au tonneau cerclé d'or, semé de bouchons à l'orle.Léon Gozlan (1803-1866)
C'était une étoile d'argent sur fond d'azur, dont les rayons effleuraient une mer de sinople.Louis Énault (1824-1900)
D'or, à un genet de sinople à quatre branches passées en sautoir, fleuri d'or.Ulysse Chevalier (1804-1893)
Le chef est d'azur, chargé de trois fleurs de lis d'or, car c'était une ville royale ; et elle porte d'argent à trois bottes de cresson de sinople.Anatole France (1844-1924)
Soliman, blessé, laissait choir avec découragement ses bras dorés sur ceux de son fauteuil également dorés, tandis que l'oiseau, se rengorgeant, battait l'air de ses ailes de sinople et d'or.Gérard de Nerval (1808-1855)
D'ailleurs, il rêvait qu'il nageait dans une mer de sinople, fréquentée par des sirènes de carnation.Paul Féval (1816-1887)
Le divan aux coussins de sinople fut notre intermédiaire.Remy de Gourmont (1858-1915)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SINOPLE » s. m.

Terme de Blason. C'est ainsi qu'on appelle le verd ou la couleur prasine dans les Armoiries. Les anciens Herauts l'appelloient ainsi, quoy que Pline & Isidore entendent par sinople le rouge-brun. Cette couleur signifie amour, jeunesse, beauté, jouïssance, & sur tout liberté : d'où vient qu'on scelle en cire verte & en lacs de soye verte les Lettres de grace, d'abolition & de legitimation. Les villes franches & les Universitez ont la plus-part des sceaux de même couleur. Les Evêques ont pris la bordure verte à leurs chapeaux pour marque de leur exemption ; & on fait porter le bonnet vert aux cessionnaires, à cause qu'ils sont liberez de toutes leurs dettes, comme ont remarqué les curieux Symbolistes. Menage aprés Hauteserre le derive de Sinope ville d'Asie où on en faisoit trafic. Quelques Auteurs de Blason disent encore sinope, au lieu de sinople. Le Pere Menestrier croit que ce mot vient du Grec prasina hopla, qui signifie Armoiries vertes, dont par corruption la premiere syllabe a été retranchée : ce qui est arrivé à plusieurs mots Orientaux, comme, par exemple, on dit Salonique pour Thessalonique. On represente le sinople en graveure par des hacheures qui prennent de l'angle dextre du chef à l'angle senestre de la pointe.
Le mot du jour Soin Soin

Le soin que l’on a, que l’on prend et que l’on confie ; celui que l’on donne et que l’on reçoit.

Aurore Vincenti 23/04/2020