siphon

 

définitions

siphon ​​​ nom masculin

Tube courbé ou appareil permettant de transvaser un liquide ou de faire communiquer deux liquides. —  Tube en forme de S, à la sortie des appareils sanitaires.
Bouteille remplie d'une boisson gazeuse sous pression et munie d'un bouchon à levier. Un siphon d'eau de Seltz.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans cette dernière on laisse encore déposer, et on décante le plus possible avec un siphon.Paul de La Gironière (1797-1862)
Ce qu'il a dû passer d'alcool dans ce monstrueux siphon est incalculable.Paul Féval (1816-1887)
Aujourd'hui, il me paraît tout simple, en supposant un siphon naturel existant dans la terre.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
L'extrêmité 19 de ce siphon communique librement avec l'eau de la cuve ou vase extérieur.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Il s'est servi à cet effet d'un siphon de verre à deux branches 19, 20, 21, 22 & 23, solidement mastiqué en 19 & en 23.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Mais je ne possédais ni siphon ni tube d'aucune espèce, et ne m'arrêta pas davantage à ce procédé.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SIPHON » s. m.

Terme d'Hydrauliques. Tuyau recourbé qui sert à faire plusieurs experiences pour connoistre la nature des eaux & des liqueurs. Quelques-uns le disent aussi d'un simple tuyau ou chalumeau. Heron en monstre les proprietez dans son livre des Pneumatiques. On en fait de verre, de plomb, & d'autre matiere. Ce mot est Grec, & signifie simplement tuyau.
 
SIPHON, en termes de Marine, est un orage qui éleve l'eau de la mer en forme d'une colomne, haute de cent brasses, & la fait piroüetter & tournoyer spiralement par la largeur de 15. à 20. pieds de diametre, de même maniere que si c'étoit par un siphon ou une vis d'Archimede. Il paroist d'abord en l'air comme une petite nuée qui ne semble pas plus grosse que le poing, venant du costé du Sud, & il en arrive souvent au Cap de Bonne Esperance, aux costes de Barbarie, & aux plages Orientales de l'Amerique. Du temps de Pline les Mariniers versoient du vinaigre à l'approche du tourbillon pour l'appaiser. Maintenant ils font grand bruit en ferraillant & escrimant sur le tillac. Ils pensent par ce moyen faire passer à costé le fortunal. Aristote l'a nommé exhydrias. Les Mariniers l'appellent tourbillon, dragon de vent, grain de vent ; les Portugais oeuil de boeuf ; les Levantins typhon & siphon ; & les Anciens typhon ou circius.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020