soliloque

 

définitions

soliloque ​​​ nom masculin

Discours d'une personne qui se parle à elle-même ou qui pense tout haut. ➙ monologue.
 

synonymes

soliloque nom masculin

monologue

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Une ouverture, une poésie comique, une valse, un soliloque, un quadrille, un monologue, etc., etc., c'était peut-être horriblement monotone, mais je ne m'en plaignais pas.Félix Galipaux (1860-1931)
Un coup de poing dans la porte interrompit son soliloque et la fit tressauter.Louis Pergaud (1882-1915)
Le bruit d'un coup de feu arrêta le trappeur dans son soliloque.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Elle n'avait pas même la ressource du dialogue intérieur, du soliloque efficace.Anatole France (1844-1924)
Avant ainsi terminé son soliloque, il se retira dans sa chaumière pour se mettre à l'abri de l'orage qui s'annonçait par de grosses et larges gouttes de pluie.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Du reste le soliloque était, on le sait, son habitude.Victor Hugo (1802-1885)
Mais le feu de ses yeux et l'ardeur de son soliloque quand il parlait, et il parlait presque toujours sans écouter les réponses, fixaient sur lui tous les regards.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Alors, en secret, sans être vu de personne, on se livrerait, en toute liberté, à ce soliloque si flatteusement émouvant !Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Le claquement de langue indispensable à l'expression de tous ses accès de misanthropie termina ce charitable soliloque.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Ensuite il le posa brusquement, reprit ses préparatifs et recommença son soliloque.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Il poursuivit son soliloque, peut-être fait, après tout, pour être écouté.Victor Hugo (1802-1885)
C'est un soliloque coupé par des noms d'interlocuteurs.Émile Faguet (1847-1916)
Grotto était plongé dans une sorte d'extase ; il gesticulait, se parlait tout bas à lui-même et poursuivait un soliloque au milieu de la conversation générale.Paul Scudo (1806-1864)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOLILOQUE » s. m.

Raisonnement ou reflexion qu'on fait avec soy-même. On ne le dit qu'en cette phrase : les Soliloques de St. Augustin. Papias dit que c'est un discours où on répond à une interrogation qu'on s'est faite à soy-même.
Vidéos Hashtag, par Alain Rey Hashtag, par Alain Rey

Saviez-vous que l'anglicisme hashtag est fondé sur le mot français « hacher », lui-même d'origine germanique ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot. 

Alain Rey 15/09/2020