suffète

 

définitions

suffète ​​​ nom masculin

Antiquité À Carthage, Chacun des deux premiers magistrats de la République revêtus du pouvoir exécutif et du commandement des armées.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le suffète n'avait rien pu savoir : la ville, devant lui, masquait tout ce qui était au delà, par derrière ; et les capitaines envoyés successivement aux généraux n'avaient pas reparu.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le suffète eut la prudence de ne pas les poursuivre.Gustave Flaubert (1821-1880)
On aperçut un homme en manteau rouge, c'était le suffète ; un redoublement de fureur et de joie les emporta.Gustave Flaubert (1821-1880)
Mâtho avait envie d'en porter lui-même la proposition au suffète.Gustave Flaubert (1821-1880)
Un vieillard avec un enfant était là, dans les cours, et voulait voir le suffète.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le suffète avait tassé ses hommes en une masse orbiculaire, de façon à offrir partout une résistance égale.Gustave Flaubert (1821-1880)
Douze cents hommes survivaient des transfuges, le suffète les fit tous capitaines ; et les charpentiers, les armuriers, les forgerons et les orfèvres furent préposés aux machines.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ils s'interrogèrent, tâchant de découvrir ce qui avait amené le suffète précisément dans la circonstance la plus défavorable.Gustave Flaubert (1821-1880)
Comme tous étaient coupables, chacun bien vite se rassura ; et peu à peu, tournant le dos au suffète, ils redescendirent, enragés d'humiliation ; pour la seconde fois, ils reculaient devant lui.Gustave Flaubert (1821-1880)
Alors le vieux suffète, comprenant qu'il fallait mourir, pleura.Gustave Flaubert (1821-1880)
Sans doute, les parlementaires s'étaient donnés au suffète ?Gustave Flaubert (1821-1880)
Une volée de pierres les repoussa, car le suffète avait pris sur le pont leurs catapultes abandonnées.Gustave Flaubert (1821-1880)
Elles se rejoignirent toutes les deux si rapidement que le suffète n'eut pas le temps de ranger ses hommes en bataille.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le suffète trempa sa main dans cette fange toute chaude, et il s'en frotta les genoux ; c'était un remède.Gustave Flaubert (1821-1880)
Mais on ne pouvait les vaincre sans le secours du suffète ; cette considération, malgré leur orgueil, leur fit oublier toutes les autres.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le suffète, pendant ce temps-là, avait troué l'enceinte, et il était parvenu à la citadelle.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ils criaient qu'on leur jetât la tête du suffète, et ils tendaient leurs robes pour la recevoir.Gustave Flaubert (1821-1880)
Sa jalousie l'empêchait de secourir le suffète ; il arrêtait ses espions, le gênait dans tous ses plans, compromettait son entreprise.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ainsi le vieux suffète entremêlait son discours de proverbes et d'apologues, tout en faisant des signes de tête pour solliciter quelque approbation.Gustave Flaubert (1821-1880)
Trois heures après, une nouvelle plus extraordinaire se répandit : le suffète avait trouvé des sources au bas de la falaise.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020