taillandier

définitions

taillandier ​​​ , taillandière ​​​ nom

Technique Personne qui fabrique les outils et fers tranchants utilisés par les cultivateurs et certains artisans. —  en apposition Ouvrier taillandier.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
S'il est question d'émoudre quelque chose, on fait la plus grosse partie du travail, et le taillandier donne la dernière perfection.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Il faisait graver des épitaphes pour des bouviers ; il prenait le deuil pour des bûcherons ; on lisait en chaire des oraisons funèbres pour rappeler les hautes vertus d'un taillandier.Léon Gozlan (1803-1866)
C'est abusivement qu'on nomme marchands de fer, ceux qui exercent la profession de taillandier et de ferronnier.Thomas Maguire (1776-1854)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TAILLADIER » s. m.

Artisan qui fait des instruments & outils trenchants, qui aiguise de gros ferrements sur la meule. En plusieurs lieux on les appelle oeuvres blanches. Les Taillandiers font des forces pour les Tondeurs ; des faulx pour les paysans ; des haches, cognées pour les Buscherons ; des serpes, rabots, ciseaux, & toutes sortes d'outils pour les Ouvriers. On appelle aussi Taillandiers, les Ouvriers en fer blanc, qui font des lanternes, des entonnoirs, &c.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 1 : le "parler jeune" Parler comme jamais, épisode 1 : le "parler jeune"

Les Éditions Le Robert ont le plaisir de s’associer à Binge Audio pour la deuxième saison du podcast Parler comme jamais, un podcast créé par la linguiste, autrice et enseignante-chercheuse Laélia Véron et réalisé avec la collaboration scientifique de la sociolinguiste Maria Candea.

26/11/2020