Email catcher

tiraillement

Définition

Définition de tiraillement ​​​ nom masculin

Fait de tirailler (I, 1).
au figuré Fait d'être tiraillé entre divers sentiments, désirs, etc. ; difficultés résultant de volontés ou d'intérêts contradictoires.
Sensation douloureuse, crampe. Des tiraillements d'estomac.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot tiraillement

Entre les compétences régaliennes et le social, il y a toujours eu des tiraillements.Esprit, 2021, Lucile Schmid (Cairn.info)
Cette situation était propice à la survenue de tiraillements ou tensions, ce qui n'a pas manqué d'arriver.Genèses, 2013, Sophie Divay (Cairn.info)
Cette somme colossale explique les tiraillements sur l'avenir de ce modèle.Ouest-France, 03/05/2018
Dans le commandement, de fâcheux tiraillements se produisent.Albert Vandal (1853-1910)
A qui allons-nous expliquer cette semaine de tiraillement au sujet de l'interdiction d'accepter des cadeaux ?Europarl
Pas même d'humeur dans les plus grands tiraillements.Jules Michelet (1798-1874)
Les cruels tiraillements de la faim m'empêchèrent de dormir.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Dans ce droit-fil, elles évoquent des tensions, une organisation millimétrée, des équilibres précaires, des tiraillements, un sentiment de culpabilité.Informations sociales, 2009, Yannick Le Quentrec (Cairn.info)
D'après la presse, cette opération donne lieu à de nouveaux tiraillements politiques.Le libéralisme francophone du PLP au MR. III. 2004-2011, 2011, Paul Wynants (Cairn.info)
Et bientôt d'une médiathèque et d'une maison médicale pluridisciplinaire sujette à beaucoup de tiraillements.Ouest-France, Jean-Loïc GUÉRIN, 06/03/2015
Encore si tous ces tiraillements ne représentaient qu'un peu d'ennui et pas mal de temps perdu.Auguste Angellier (1848-1911)
Finis les tiraillements à la sortie de la douche !Ouest-France, Mathilde RAGOT, 10/08/2016
Ses bras se tendaient dans un tiraillement horrible.Victor Hugo (1802-1885)
Il dit l'avoir remise d'équerre après une période de troubles et de tiraillements.Ouest-France, Jérôme BEZANNIER, 12/05/2021
Mais tous ces tiraillements avaient épuisé les forces du roi, et bientôt on désespéra de sa vie.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il y aura bien des tiraillements et des mises au point à achever autour de cette idée.Commentaire, 2013 (Cairn.info)
La crainte de mourir de faim me donnait d'affreux tiraillements d'estomac.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Passer du temps à la maison permet aussi de prendre soin de soi, surtout quand froid et manque d'activités physiques provoquent un tiraillement du visage.Ouest-France, Philippe SERIEYS, 10/12/2020
L'accord de principe n'était cependant pas exclusif de divergences doctrinales et de tiraillements politiques.Le débat, 2015, Jean-Pierre Machelon (Cairn.info)
Un roman touchant, riche en émotions, qui fait référence à la responsabilité, le tiraillement du choix, la déception à gérer et la chance.Ouest-France, 16/10/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des phrases qui ont changé le monde... Top 10 des phrases qui ont changé le monde...

L‘histoire n’est pas seulement faite de grands événements. Elle est aussi faite de grands discours, de phrases qui ont marqué des générations et...

Candice Zolynski 12/03/2024
sondage de la semaine