toper

 

définitions

toper ​​​ verbe intransitif

surtout à l'impératif Accepter un défi, un enjeu ; taper dans la main (du partenaire) pour signifier qu'on accepte, qu'on conclut le marché. Topez là, affaire conclue !
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je tope

tu topes

il tope / elle tope

nous topons

vous topez

ils topent / elles topent

imparfait

je topais

tu topais

il topait / elle topait

nous topions

vous topiez

ils topaient / elles topaient

passé simple

je topai

tu topas

il topa / elle topa

nous topâmes

vous topâtes

ils topèrent / elles topèrent

futur simple

je toperai

tu toperas

il topera / elle topera

nous toperons

vous toperez

ils toperont / elles toperont

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y en a qui croiraient qu'il se pressa de toper, mais il n'en fut rien ; c'était une occasion de tirer quelque chose pour lui et il n'y manqua pas.Eugène Le Roy (1836-1907)
Voulez-vous toper là et qu'on soit bons amis ?René Boylesve (1867-1926)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TOPER » v. n.

Dire tope, consentir à quelque chose. Quelque gros jeu qu'on jouë, il tope toûjours. Je n'eusse jamais creu qu'il deust toper à cette proposition, l'agréer.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020