trafiquant

 

définitions

trafiquant ​​​ , trafiquante ​​​ nom

péjoratif Personne qui trafique. Un trafiquant de drogue (➙ dealer).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je suis partisan d'un système dans lequel tout trafiquant arrêté pour la deuxième ou la troisième fois est, automatiquement, condamné à perpétuité.Europarl
Elle sent un peu le trafiquant en pays sarrasin, le marchand d'hommes.Jules Michelet (1798-1874)
Et voici que, tout à coup, je vois sur eux, et qui les menace, le fouet du trafiquant, du colon et du fonctionnaire.Octave Mirbeau (1848-1917)
Puis l'eunuque entama le marchandage avec le trafiquant.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Cela afin d'éviter absolument que quelqu'un ne soit renvoyé dans son pays et risque de retomber sur le même trafiquant.Europarl
L'as-tu découvert, enfin, ce trafiquant de laitance humaine ?Léon Bloy (1846-1917)
Je ne suis qu'un obscur trafiquant perdu ici, au milieu de gens grossiers, et voici que mon nom a frappé ton oreille au delà de la mer !Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Certes, si le toxicomane devient trafiquant, il est juste et nécessaire qu'il paye et réponde de ses actions devant la loi.Europarl
Il avait bien la mine suffisamment sournoise et scélérate d'un père trafiquant de la chair de sa chair.Hector France (1837-1908)
En effet, je suis non seulement un capitaine, mais un trafiquant.Jules Verne (1828-1905)
À bas le trafiquant d'emplois, le protégé perfide du banquier de la grande semaine !Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Un trafiquant d'idées, qui passe d'un camp à l'autre, selon les intérêts de son commerce littéraire.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Et le malheureux trafiquant comprenait bien que ce serait perdre, avec son matériel, tout le produit de l'expédition.Jules Verne (1828-1905)
Je trouve pour cette raison que ceux qui font courir des risques aux autres en trafiquant les aliments doivent être lourdement punis.Europarl
Car est-il rien de plus triste, même au regard froid du trafiquant, que le spectacle d'une intelligence « amie » sombrant dans la démence ?Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Monique était pétrifiée : son père, ce trafiquant immonde !...Victor Margueritte (1866-1942)
Ses navires formaient une flotte nombreuse, trafiquant avec le monde entier.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Jadis, ils opéraient en petits groupes, mais maintenant ils travaillent seuls - un trafiquant par victime -, si bien qu’il devient plus difficile de les attraper.Europarl
Mallet fit une grimace lamentable et regarda son interlocuteur d'un air éploré : mais ce dernier lui répondit par un coup d'œil impérieux et hautain auquel le trafiquant ne pût résister.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Ce dont vous faites un mérite à un trafiquant ou à un homme politique, pourquoi votre pudeur s'en offenserait-elle quand vous le rencontrez chez un artiste ?Jules Lemaître (1853-1914)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRAFIQUANT, ANTE »

Qui trafique.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020