vautrait

 

définitions

vautrait ​​​ nom masculin

Chasse Grand équipage de chiens pour la chasse au sanglier.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La chèvre blanche, à moitié soûle, se vautrait là dedans les jambes en l'air et roulait le long des talus, pêle-mêle avec les feuilles tombées et les châtaignes...Alphonse Daudet (1840-1897)
Le financier se vautrait dans ses écus en jubilant.Émile Gaboriau (1832-1873)
Et c'était là, à deux pas, derrière cette mince cloison, qu'elle recevait un homme ; c'était là qu'elle se vautrait dans les âpretés de l'adultère.Émile Zola (1840-1902)
Alors il digérait, il dormait, il se vautrait jusqu'au soir.Émile Zola (1840-1902)
L'humanité entière était ivre ; elle battait les murs, elle se vautrait, sur les dalles souillées d'une boue hideuse.Émile Zola (1840-1902)
Il se vautrait sur son divan, les bras pendants, la pensée alourdie.Émile Zola (1840-1902)
Ce n'était plus cette bonne chaleur, ce large soleil, ces toits blancs de lumière où l'on se vautrait si délicieusement.Émile Zola (1840-1902)
Après cela, je me couchai dans la paille, où se vautrait le reste de la compagnie.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le cochon, un cochon en bronze, trente-six fois grandeur naturelle, se vautrait sur un fumier également trente-six fois nature.Alphonse Allais (1854-1905)
Un autre qui se vautrait à son flanc, le tenait serré comme un fétii.Victor Segalen (1878-1919)
La chèvre blanche, à moitié soûle, se vautrait là-dedans les jambes en l'air et roulait le long des talus, pêle-mêle avec les feuilles tombées et les châtaignes...Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VAUTRAIT » s. m.

Terme de Chasse. C'est ainsi qu'on nomme un grand equipage entretenu pour courre les sangliers, ou les bestes noires ; & il y a une charge particuliere pour le commander. Le vautrait est composé de levriers d'attache, & de meutes de chiens courants. Ce mot vient de veltris ou veltrahus, ou veltragus, qui signifioit un chien de chasse qui a bon nez, & suit la beste. Les Allemans l'appellent velter, les Italiens veltro, & en vieux François viautre. Il en est parlé dans la Loy Salique. Ovide & Martial font mention de chiens appellez veltres, qui constamment étoient des chiens Gaulois : d'où vient que quelques-uns croyent que ce mot vient de feldt Alleman, qui signifie un champ, joint au mot jager, qui signifie chasseur. Turnebe dit que ces chiens ont esté appellez veltrahos, quòd feram trahant. Farnabius, ab agiliter vertendo.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020