Email catcher

vénérait

Formes

Exemples

Phrases avec le mot vénérait

La plupart ont fait des reproches à cette famille qui ne respectait pas la coutume, qui ne les vénérait plus.Études, 2011, Eric de Rosny s.j. (Cairn.info)
Il vénérait la salle à manger comme un temple, la table comme un autel.Anatole France (1844-1924)
Et elle vénérait, elle adorait cette douce, immuable figure.Daniel Lesueur (1854-1921)
On vénérait aussi la lune, sœur du soleil ; et, dans certains temples, on rendait des oracles.Ernest Michel (1837-1896)
Ce qui le motivait le plus, c'était de faire plaisir à cette mère qu'il vénérait.Ouest-France, 06/04/2021
Il respectait ces titres, il vénérait ses ancêtres, et surtout il chérissait sa tante.Léon Séché (1848-1914)
La masse du peuple, y compris ses dirigeants, vénérait les renonçants mais ne saluait que de loin l'idéal de délivrance incarné par eux.Le débat, 2005, Michel Hulin (Cairn.info)
Ce qui le motivait le plus, c'était de faire plaisir à sa mère qu'il vénérait.Ouest-France, 06/04/2021
On le vénérait parce qu'il maintenait une certaine stabilité et un équilibre entre les nombreuses nationalités du pays.Les temps modernes, 2003, Marc Sagnol (Cairn.info)
Ainsi, par exemple, il voulait l'égalité parmi les hommes, et il vénérait les anciens noms.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Il la vénérait trop pour suspecter un moment les vrais motifs qui lui dictaient cet ajournement.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il a réussi à dessiner sur les parois de grottes ce qu'il vénérait probablement le plus, comme pour transmettre des messages, dont le sens nous échappe encore aujourd'hui.Études théologiques et religieuses, 2018, Gérard Pithon (Cairn.info)
Ce dernier vénérait la poésie au point d'envisager la chanson comme un art mineur, participant malgré tout à la consécration d'une approche musicale par le texte parlé ou scandé.Questions de communication, 2018, Michael Spanu (Cairn.info)
Il vous connaissait, vous vénérait, sans vous avoir vu.Honoré de Balzac (1799-1850)
Javert le savait, et la vénérait particulièrement à cause de cela.Victor Hugo (1802-1885)
Buonarroti connaissait, admirait, vénérait cette illustre amie depuis quatre années à peine quand il eut la douleur de la perdre.Bathild Bouniol (1815-1877)
Elle prenait la chose en bloc, et honorait, vénérait, sanctifiait au besoin le sacrifice, mais n'en analysait pas les souffrances et s'en apitoyait médiocrement.Victor Hugo (1802-1885)
Ce gnome la vénérait farouchement et la protégeait comme un dogue.Imaginaire et Inconscient, 2010, Janine Sabatier (Cairn.info)
Ces dernières étaient des sanctuaires où l'on vénérait la dépouille mortelle ou une relique d'un saint local.Revue du Nord, 2006, Brigitte Meijns (Cairn.info)
Il ne pouvait pas ne pas savoir que son ami, qui le vénérait tout autant que ses écrits, n'accéderait pas à sa demande.Figures de la Psychanalyse, 2007, André Michels (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Drôles d'expressions Faire un carton Faire un carton

D’un film numéro un au box-office ou d’un candidat qui bat ses concurrents haut la main, on dit familièrement qu’ils ont fait un carton : ils ont...

Alain Rey 17/06/2024
sondage de la semaine