vermisseau

 

définitions

vermisseau ​​​ nom masculin

Petit ver, petite larve vermiforme.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dès qu'il éclôt, le vermisseau peut ainsi fouiller, en pleine sécurité, le ventre du géant.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Et pourquoi appesantir ainsi votre main puissante sur un vermisseau ?François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Si je n'étais pas là, moi que je désignerai – l'expression est assez heureuse – par le nom de vermisseau providentiel, je dirais qu'elle doit réussir.Paul Féval (1816-1887)
L'histoire du vermisseau, c'est la nôtre en effet.Saintine (1798-1865)
Ce n'était pas une illusion, ce n'est pas un bout de duvet, mais bel et bien un vermisseau !Jean Pérez (1833-1914)
C'est désormais au jeune vermisseau à se tirer d'affaire à ses risques et périls.Jean Pérez (1833-1914)
La première ration, celle qui reçoit l'œuf, durera plus longtemps que les autres ; il faudra plusieurs jours au naissant vermisseau pour en manger les chairs.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
La paralysie a ainsi double résultat : immobilité des vivres pour ne pas compromettre l'existence du délicat vermisseau, longue conservation des chairs pour assurer à la larve saine nourriture.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Et avant de m'endormir, j'étais une petite bête, comme tu disais, car j'étais pareille à un vermisseau nu.Marcel Schwob (1867-1905)
Mais dans votre comparaison du vermisseau, il s'agit de l'homme, et qui la prouve ?Saintine (1798-1865)
Seigneur, je ne suis rien qu'un pauvre vermisseau.Romain Rolland (1866-1944)
Le moindre vermisseau bruissait un plaisir ; chaque rameau de la forêt rendait un écho de bonheur ; chaque brise de l'air apportait un accent d'amour.Gustave de Beaumont (1802-1866)
Elle est immobile, inerte, incapable de résistance pendant le travail de traction qui doit l'amener au logis, inoffensive pour le vermisseau qui doit s'en nourrir.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Il disparaît dans le cylindre courbe du vestibule et rentre chez lui avec un vermisseau sous le ventre.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
D'abord la larve n'est encore qu'un frêle vermisseau ; et puis la victime est toute récente et par conséquent dans les meilleures conditions pour donner signe d'un reste de vie.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
La couche en est épaisse et suffisante pour faire du vermisseau un robuste ver.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Cependant le vermisseau tout jeune, au sortir de l'œuf, ne débute pas avec semblable friandise : à lui le pain d'abord et puis le raisiné.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VERMISSEAU » s. m.

Petit ver qui sert de pasture aux oiseaux, & dont on se sert aussi pour faire des appasts aux poissons.
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020