verrier

 

définitions

verrier ​​​ , verrière ​​​ nom

Personne qui fabrique le verre, des objets en verre.
Artiste qui fait des vitraux ; peintre sur verre.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ces conséquences ont affecté le secteur verrier irlandais, et aujourd'hui près de 600 travailleurs se trouvent dans une situation telle qu'ils ont besoin d'aide.Europarl
La figure du verrier prit une expression mauvaise, de dépit et de méfiance.André Theuriet (1833-1907)
Le verrier était de ces gens qui s'enhardissent devant les faibles et rampent devant les forts.André Theuriet (1833-1907)
On eût dit une outre qu'un verrier venait de remplir d'un souffle vigoureux.Jules Lermina (1839-1915)
C'est à moi de vous défendre contre ce verrier qui a sur vous je ne sais quels projets sinistres.André Theuriet (1833-1907)
Un gentilhomme verrier ne devrait jamais quitter ses ouvreaux !André Theuriet (1833-1907)
Le verrier relut deux fois cette dernière phrase, et une lueur de satisfaction passa dans ses yeux.André Theuriet (1833-1907)
Elle en avait fait son lieu de refuge, et, le soir, dès que le verrier dormait, elle s'y enfermait pour se recueillir et travailler.André Theuriet (1833-1907)
Et elle n'éprouvait aucune désillusion, à le retrouver vêtu de cette blouse, ouvrier comme elle, peintre verrier sans doute.Émile Zola (1840-1902)
Il fit quelques pas vers le verrier et du geste lui montra la porte.André Theuriet (1833-1907)
Le verrier lui lança un regard froid et inquisiteur.André Theuriet (1833-1907)
Le verrier, après avoir fait de visibles efforts pour mettre un peu d'ordre dans ses idées, reprit peu à peu le fil de ses confidences.André Theuriet (1833-1907)
A l'aspect de ce visiteur inattendu, le verrier avait pâli, sa rage s'était accrue ; il restait dans son coin, immobile, les poings fermés, les lèvres blanches.André Theuriet (1833-1907)
Bernard et sa femme restèrent seuls, face à face, dans la misérable petite chambre où couchait le verrier.André Theuriet (1833-1907)
Le verrier avait promis des merveilles, mais depuis six mois ses belles promesses n'avaient encore donné que de la fumée.André Theuriet (1833-1907)
Mais, en ce moment, ce qu'elle se moquait au fond de l'art du verrier !Émile Zola (1840-1902)
Cornefer s'en aperçut et se hâta d'en profiter ; il s'appesantit éloquemment sur le piteux état dans lequel il avait laissé le verrier.André Theuriet (1833-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VERRIER » s. m.

Ouvrier qui travaille aux verres. Un Gentilhomme Verrier. La profession de Verrier est noble ; les Verriers ont eu le privilege de ne point deroger.
 
VERRIER, est aussi le Marchand qui vend des verres, soit en boutique, soit par les ruës : & on dit proverbialement d'un homme qui marche viste, qu'il va comme un Verrier de charge.
 
VERRIER, est aussi un panier d'osier destiné à mettre des verres.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020