vert-de-grisé

définitions

vert-de-grisé ​​​ , vert-de-grisée ​​​ adjectif

Couvert de vert-de-gris. Des statues vert-de-grisées.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Une chandelle y brûlait dans un chandelier vert-de-grisé, mais ce n'était pas elle qui éclairait réellement la chambre.Victor Hugo (1802-1885)
On pouvait déjà voir le cuivre vert-de-grisé de sa carène.Jules Verne (1828-1905)
Que vous fait le misérable sou vert-de-grisé, sans effigie et sans empreinte ?Albert Cim (1845-1924)
Un ciel vert-de-grisé sans nuages, piqué d'une étoile solitaire, éclairait les fenêtres.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Céline avait fait enlever, puis enterrer cette pauvre étreinte de cuivre vert-de-grisé, ni plus ni moins que si elle eût été en os et en chair !Robert de Montesquiou (1855-1921)
Le jour fuyant, la mer d'émail vert-de-grisé, l'heure lente, tout lui paraissait enlever avec soi la chère figure, le corps familier qui reposait à son côté.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Ça commença par un sourire, un sourire que le mendiant lâcha sur sa main et sur le décime vert-de-grisé que cette main venait de recevoir – dévotement.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Les mots du bitume Grailler Grailler

v. 1. Manger. 2. Dans la locution « ça graille » : c’est super, ça déchire.

Dérivés : graille, graillance.

Aurore Vincenti 11/05/2020