Email catcher

vilipendée

Formes

Exemples

Phrases avec le mot vilipendée

La distance géographique, vilipendée pour certains, glorifiée pour d'autres, ne mérite ni cet excès d'indignité ni d'honneur.Revue d'Economie Régionale et Urbaine, 2009, Claude LACOUR (Cairn.info)
Pire elles s'en défendent comme des rémanences de la sorcellerie vilipendée par l'éducation moderne.Chimères, 2017 (Cairn.info)
Celle qui ne leur rapporterait pas, le soir, la somme prêtée le matin, serait montrée au doigt et vilipendée dans tout le quartier.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Quoi qu'il en soit, cette idéalisation est vilipendée par tous les adversaires de l'abolition.Dix-huitième siècle, 2012, David Diop, Patrick Graille, Izabella Zatorska (Cairn.info)
Hommage à ce gouvernement dont la politique est vilipendée, dans les stades de foot, à gorge déployée par les supporteurs ultras ?Ouest-France, 01/03/2021
L'entreprise vilipendée pourrait aussi vouloir engager la responsabilité civile de ses contempteurs sur le fondement du dénigrement afin d'obtenir l'indemnisation d'un préjudice moral ou pécuniaire.Revue Internationale de Droit Economique, 2008, Nicolas Cuzacq (Cairn.info)
La publicité, qui a pourtant donné naissance à de merveilleuses affiches, est vilipendée.Revue française de psychanalyse, 2006, Janine Chasseguet-Smirgel (Cairn.info)
Quant à la chambre d'agriculture qui s'estimait vilipendée, elle a pratiqué la politique de la chaise vide pendant six mois en 2013.Ouest-France, 29/07/2014
Ne lui parlez pas d'une politique galvaudée, vilipendée, sinon cette assesseure depuis 1983 voit rouge.Ouest-France, Philippe ECALLE, Agnès MÉTAYER, 25/06/2021
Souvent vilipendée, la profession reste discrète, malgré son lien évident avec le fonctionnement public.Géoéconomie, 2014, Michel Clamen (Cairn.info)
La littérature médiévale offre donc en général un tableau assez sombre de la femme âgée qui se trouve bien souvent vilipendée, moquée, ridiculisée.Gérontologie et société, 2005, Bernard Ribémont (Cairn.info)
Nous vivons un paradoxe : jamais sans doute la profession n'a été aussi vilipendée.Hermès, 2019, Jean-Paul Kauffmann (Cairn.info)
La fin du xixe siècle marque un tournant presque solennel en jurisprudence civile, tournant accompagné par une doctrine aussi hardie que vilipendée à l'époque.Pouvoirs, 2005, Jean Hauser (Cairn.info)
L'obligation de la monogamie qui a succédé à la polygamie germanique, ce qui est totalement fantasmé, est posée comme une réalité historique et vilipendée.Inflexions, 2016, Johann Chapoutot, Dider Sicard (Cairn.info)
Conservons toujours à l'esprit que la qualité globale de l'enseignement supérieur de gestion est jugée, évaluée, encouragée, vilipendée par des regards provenant de nombreux acteurs.Revue française de gestion, 2007, Jean-pierre Helfer (Cairn.info)
Cette prise de position renforce le paradoxe d'une presse volontiers vilipendée mais pourtant très lue.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2012, Benjamin Gilles (Cairn.info)
En 1973, l'entreprise était très mal connue, quelquefois vilipendée, mais à mon avis plus méconnue que contestée.Gérer et comprendre, 2009, Yvon Gattaz, Bernard Colasse, Francis Pavé (Cairn.info)
On pourrait ainsi se demander pourquoi ressortir la vieille théorie parsonienne tant vilipendée par les interactionnistes, non sans quelques bonnes raisons d'ailleurs.Sociologie, 2021, Florent Champy (Cairn.info)
Certains ont vu là, au contraire, le succès de l'institution familiale auprès de ceux qui l'avaient tant vilipendée auparavant.Droits, 2005, Joël-Benoît d’Onorio (Cairn.info)
Nombre d'entre eux se sont réfugiés dans la lutte contre l'irréalisme des hypothèses de la théorie néoclassique, vilipendée comme nouveau totalitarisme théorique.L'Homme et la société, 2008, Liêm Hoang-Ngoc (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine