vire

 

définitions

vire ​​​ nom féminin

régional Dans les Alpes, Palier très étroit sur la pente d'une montagne.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Deux ou trois secondes, son esprit flotte dans un crépuscule où il vire et tourbillonne.Hector Bernier (1886-1947)
On vire de bord vent-arrière, après avoir dépassé le brick, pour l'aborder de long en large et le serrer entre la prise et le corsaire.Édouard Corbière (1793-1875)
Je vire en piquant, mais nous coupons quand même plusieurs trajectoires parcourues pas les projectiles.Marcel Nadaud (1889-?)
L'important est de veiller à ce que cette évolution ne vire pas en hausse régulière.Europarl
La procédure entière vire cependant à la farce quand des citoyens innocents – chasseurs, tireurs sportifs – sont effectivement placés sur le même pied que des criminels.Europarl
L'insecte, hautement retroussé, l'abdomen tendu au bout de son long pédicule, se retourne, vire de bord tout d'une pièce, avec la raideur géométrique d'une ligne qui pivoterait sur elle-même.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
On y vire des fonds pour chaque caution d'une réserve spécifique dont le plafond a été fixé dans le protocole de financement attaché à l'accord interinstitutionnel.Europarl
Et puis, il se mit bien involontairement à tourner au bout de sa corde, comme la flèche d'un vire-vire de foire.Jean Aicard (1848-1921)
Si le pilote vire alors de gauche à droite, la rapidité de la fuite du terrain sous lui s'accentue (elle diminuerait en sens contraire).Louis Gastine (1858-1935)
Je vire, et, plein gaz, je pousse à fond vers nos lignes, accompagné par la rafale des obus et le crépitement des mitrailleuses.Marcel Nadaud (1889-?)
Nous virons de bord sous toutes les voilures : non-seulement il vire, mais il tourne comme une toupie.Édouard Corbière (1793-1875)
Bientôt j'entends courir d'un bout du pont à l'autre et tomber des paquets de cordages : j'éprouve le mouvement que l'on ressent lorsqu'un vaisseau vire de bord.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Leur teint jaune, leurs coques grises, les rubans violets de leurs chapeaux, vire-voletèrent comme deux papillons levés soudain d'une même fleur.René Boylesve (1867-1926)
Je pense que personne ne fend l'air, ne vire, ne tourne avec autant d'agilité que moi.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Elle ne me laisse pas le temps de parler ; elle me tourne, retourne, et vire sur ses petites jambes.Jules Vallès (1832-1885)
Elle tourne et vire sans cesse, elle plane infatigablement autour du même espace et sur le même lieu, décrivant une infinité de courbes gracieuses qui varient, mais sans s'éloigner.Jules Michelet (1798-1874)
On vire à pic sur le câble ; on largue les rabans des voiles paquetées : c'est le grand appareil qui doit être hissé, car il s'agit de louvoyer pour sortir.Édouard Corbière (1793-1875)
Cette corde est entortillée à une sorte de tourniquet en bois de chêne, et le bourreau vire le chanvre jusqu'à ce que le patient soit bel et bien étranglé.Bénédict-Henry Révoil (1816-1882)
La consommation d'alcool, qui vire souvent à l'abus, touche de nombreuses personnes, y compris les enfants et les adolescents.Europarl
Coët vire la balise rouge et vient casser son aire dans le port où les rafales, enjambant la digue, soulèvent des plaques de frisures.Marc Elder (1884-1933)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020