voyer

 

définitions

voyer ​​​ nom masculin

vieux Officier chargé des voies publiques.
moderne Architecte-voyer, chargé de la voirie et des équipements urbains.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le voyer appréciait le dommage qui pouvait en résulter pour le public et fixait les mesures que le concessionnaire ne devait pas dépasser.Gustave Fagniez (1842-1927)
L'agent voyer et deux commis voyageurs sortent de l'hôtel en s'épongeant le front.René Boylesve (1867-1926)
De ces divers endroits il est voyer, haut, moyen et bas justicier, plein seigneur.Victor Hugo (1802-1885)
Le plan de fortune de l'agent voyer était simple et pratique.Émile Zola (1840-1902)
Quand il était parvenu à se faire communiquer, par un agent voyer, le tracé d'un boulevard, il allait offrir ses services aux propriétaires menacés.Émile Zola (1840-1902)
Ils ne veulent le reconnaître ni comme justicier ni comme voyer.Victor Hugo (1802-1885)
Malgré la grande situation de la famille de sa femme, il ne donna pas immédiatement sa démission d'agent voyer.Émile Zola (1840-1902)
Sully, comme grand voyer, poussa contre eux cette guerre si vivement, qu'en peu d'années tous finirent par obéir.Jules Michelet (1798-1874)
Il ne soupçonna rien, d'ailleurs ; il crut que l'agent voyer était pressé de lui faire bâcler sa besogne pour l'emmener au café.Émile Zola (1840-1902)
L'agent voyer avait eu raison de craindre et de prendre ses précautions.Émile Zola (1840-1902)
Sans ajouter une parole, il quitta le notaire, traversa les groupes de ses invités et rejoignit le sous-préfet, profondément enfoncé dans une conversation administrative avec l'agent voyer.Georges Ohnet (1848-1918)
Il vint un moment où il eut cinq ou six maisons, ces maisons qu'il regardait si étrangement autrefois, comme des connaissances à lui, lorsqu'il n'était qu'un pauvre agent voyer.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VOYER » s. m.

Officier commis pour avoir soin que les ruës & voyes publiques soient seures & commodes. Chaque Justice a son Voyer. Le Voyer prend garde aux auvents, enseignes & saillies. Il donne des alignements pour empêcher qu'on n'entreprenne sur la voye publique. Il fait estayer les maisons qui menacent ruine. Il y avoit autrefois un Grand Voyer. Maintenant les Tresoriers de France se pretendent Grands Voyers, ils en font la fonction, & ont soin du pavé tant de la ville que de la campagne. Les Coustumes & Ordonnances parlent aussi des Seigneurs Voyers, qui avoient justice & seigneurie sur les chemins avec la connoissance des crimes qui y étoient commis ; & pour cela ils levoient des droits de peage pour l'entretien des chemins publics. En quelques Coustumes les Voyers se sont appellez Vicomtes ; & en d'autres Ruyers, comme ayant soin des ruës & chemins. Quelques-uns ont derivé ce mot de viarius ; d'autres de vicarius.
Vidéos Gargouille, par Alain Rey Gargouille, par Alain Rey

Le –gouille du mot gargouille est une variante du terme goule, qui signifie « gueule ». Découvrez l’histoire du mot gargouille avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020