Email catcher

yeuse

Définition

Définition de yeuse ​​​ nom féminin

Autre nom du chêne vert. L'yeuse.

Exemples

Phrases avec le mot yeuse

Mais le rossignol comprit le secret des douleurs de l'étudiant, demeura silencieux sur l'yeuse et réfléchit au mystère de l'amour.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il n'eût pas été faux d'invoquer la transparence ou le zéro, d'enjôler ces visions d'échafaudages fantômes dans le pin blanc, l'yeuse, l'arbre à thé, le bouleau.Vacarme, 2014, Andrew Zawacki, Sika Fakambi (Cairn.info)
De son nid dans l'yeuse, le rossignol l'entendit.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
La réduction de la zone d'implantation des yeuses est notable à divers endroits du littoral.Ouest-France, 23/06/2021
Ils sont là, deux hommes, à la lisière d'un bosquet merveilleux d'arbousiers et d'yeuses, à cent mètres au-dessous de la route.René Bazin (1853-1932)
S'il y a des chênes verts, c'est-à-dire des yeuses, au nombre de trois, cela indique le trifinium.Dialogues d'histoire ancienne, 2009, Monique Clavel-Lévêque, Jean Peyras, Ludovic Le Roy (Cairn.info)
Une yeuse se trouva là, et, d'une main robuste comme un crochet de fer, il se retint au tronc vigoureusement.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Alors le rossignol chanta pour l'yeuse et sa voix était comme l'eau jaseuse d'une fontaine argentine.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Une chouette aux yeux de phosphore, dont la lueur tremblait sur le grand bras d'une yeuse, s'envola et passa entre nous, en prolongeant ce cri.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Partout le chêne et l'yeuse prodiguent leurs fruits au troupeau, leur ombre à l'heureux possesseur.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Mais l'yeuse comprit et s'attrista, car il aimait beaucoup le petit rossignol qui avait bâti son nid dans ses branches.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de YEUSE s. f.

Espece de chesne qui a une escorce unie & rousse. On l'appelle autrement chesne verd, parce qu'il conserve tout l'hiver la verdeur de ses feuilles, qui sont semblables au laurier, mais blancheastres, rudes au dehors, & lissées par dessous, & si dentelées, qu'elles semblent des espines. Son bois est massif & dur, d'un rouge noirastre & d'assez belle hauteur. Le charbon d'yeuse n'enteste point. Il y en a une espece espineuse, l'autre sans espines. Son gland est moindre que celuy du chesne, & a moins de vertu : mais outre son gland, elle produit une petite graine rougeastre que les Anciens appelloient coccus, dont ils n'ont pas connu l'usage, parce que c'est de cette graine qu'on fait la belle escarlate des Gobelins. L'arbre s'appelle en Latin ilex.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Le Décodeur Le Décodeur

Saurez-vous trouver le mot secret ? Retrouvez chaque jour un nouveau défi... et invitez vos amis à se mesurer à vous !

28/07/2022