zain

 

définitions

zain ​​​ adjectif masculin

didactique Se dit d'un cheval dont la robe, toute d'une couleur, n'a aucun poil blanc. —  par analogie Chien zain.
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ZAIN » adj.

Terme de Manege, se dit d'un cheval qui n'est ni gris ni blanc, & qui n'a aucune marque blanche sur le corps.

Définition de « ZAIN » s. m.

Mineral qui s'appelle autrement antimoine femelle. C'est celuy qu'on mesle avec l'estain qu'on appelle d'antimoine, pour le blanchir & le durcir. On l'appelle aussi estain de glace.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020