Email catcher

abâtardie

Formes

Exemples

Phrases avec le mot abâtardie

Parce que, à partir de lui, la théologie s'est abâtardie.Revue d'éthique et de théologie morale, 2007, Albert Rouet (Cairn.info)
Mais dans ces descriptions même d'une chose tellement abâtardie, certains traits fort antiques témoignent des âges successifs, des formes différentes par lesquelles elle avait passé.Jules Michelet (1798-1874)
C'est au contraire la forme la plus abâtardie de la réaction, mais aussi la plus moderne.Esprit, 2015, Jean-Baptiste Soufron (Cairn.info)
Une pensée encore compétente par rapport à celle désormais diluée et abâtardie des lieux communs du rang des intellectuels d'aujourd'hui avec une posture antitechnologique et anticonsommatrice.Sociétés, 2010, Alberto Abruzzese, Fabio La Rocca (Cairn.info)
Dans une version abâtardie, on concède que des imperfections de marché peuvent rendre les prix rigides à court terme.L'Économie Politique, 2006, Michel Aglietta (Cairn.info)
Mais c'est aussi, malheureusement, de cette connaissance des sociétés, forcément partielle, que découle, simplifiée, schématisée, voire abâtardie et caricaturée, une représentation des groupes constitutifs des constructions impériales.Cités, 2004, Jacques Frémeaux (Cairn.info)
Quant aux bienséances, elles ont été malmenées par cette forme abâtardie de la tragédie que constituent les mélodrames.Revue internationale de philosophie, 2011, Florence Naugrette (Cairn.info)
Cette stratégie d'appropriation passe d'abord par l'élaboration d'une vulgate, sorte de version abâtardie de l'événement, érigée en modèle officiel.Hypothèses, 1999, Xavier Lapray (Cairn.info)
Autrefois figure abâtardie du journalisme ou de la pire sociologie, cette télévisualisation s'élève aujourd'hui à la hauteur d'une science.Vacarme, 2014, Emmanuel Burdeau (Cairn.info)
Et, dans ce siècle, les hommes acceptent mieux le pouvoir d'un homme habile et absolu que la puissance humiliante d'une noblesse abâtardie partout.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Il s'agit d'un beau qui ne correspond à aucun goût, à aucune mode (sauf dans l'icône abâtardie, baroque ou populaire).Esprit, 2009, Georges Nivat (Cairn.info)
C'est hélas une traduction abâtardie du métier que répandent les langues universelles artificielles.Che vuoi ?, 2021, Guy Dana (Cairn.info)
Une culture post-soixante-huitarde abâtardie, dont le gauchisme culturel est l'héritier, s'est progressivement distillée et installée dans la jeunesse.Le débat, 2016, Jean-Pierre Le Goff, Laetitia Strauch-Bonart (Cairn.info)
La théorie du complot, explication marxiste abâtardie, se développe alors.Archives de philosophie du droit, 2020, Jean de Kervasdoué (Cairn.info)
Quand, exceptionnellement, il utilise celles de l'instrument ou de la machine, c'est pour les opposer à l'épée dont ils ne sont qu'une forme abâtardie.Inflexions, 2017, Philippe Vial (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine