abatteur

 

définitions

abatteur ​​​ , abatteuse ​​​ nom

Personne qui abat des arbres. —  Personne qui abat des animaux de boucherie.
Ouvrier, ouvrière qui extrait le minerai, le charbon.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tallemant lui a consacré son chapitre 234 ; il le taxe d'impertinence, doute de sa bravoure, mais reconnoît qu'il étoit « bon abatteur de bois ».Bussy-Rabutin (1618-1693)
En grattant l'abatteur on retrouvait le vacher, le garçon boucher avait été pâtre.Georges Eekhoud (1854-1927)
Cependant il passoit pour l'homme le mieux fourni de la cour, et qui étoit le plus grand abatteur de bois.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Vous êtes un piocheur, un manœuvre, un grand abatteur de besogne.Alphonse Daudet (1840-1897)
Sans la perfection de sa chirurgie, l'abatteur de grosses chenilles s'éteint dès la première génération.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABATEUR » s. m.

Qui abat, qui fait choir. Cet homme est un grand abateur de bois, de quilles : ce qui se dit proverbialement au figuré de celuy qui se vante de faire beaucoup de choses au dessus de ses forces.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020