Email catcher

abhorrée

Formes

Exemples

Phrases avec le mot abhorrée

Il s'agit avant tout de la société, abhorrée pour son emprise totalitaire.Revue du Mauss, 2002, Henri Raynal (Cairn.info)
Le déclencheur de sa subjectivation, du nouveau regard qu'il porte sur soi-même, est donc la haine qu'il retourne contre soi en tant que membre d'une classe abhorrée.Actuel Marx, 2019, Federico Tarragoni (Cairn.info)
Des gens sûrs se répandront sur tous les points de la nation abhorrée et distribueront, aux meilleurs endroits, le contenu de leurs tubes.Alphonse Allais (1854-1905)
Cette dernière injure a fini par prévaloir, étant verbalement plus obscure et par conséquent plus facile à manier ; elle contient d'ailleurs, exactement comme la première, l'idée abhorrée de non-imitation.Remy de Gourmont (1858-1915)
Adorée ou abhorrée, il n'en reste pas moins vrai qu'aucune société humaine n'a pu faire l'économie de la monnaie !Le Carnet PSY, 2001, Jean-Pierre Chartier (Cairn.info)
Ainsi c'est en voulant entraîner une jeune fille innocente et abhorrée dans le déshonneur, qu'ils ont poussé leur fils coupable et chéri dans le tombeau.Victor Hugo (1802-1885)
Se sentant identifié à une position paternelle haïe et abhorrée, à son insu, il ne peut qu'être assailli d'angoisse.Le Carnet PSY, 2012, Didier Lauru (Cairn.info)
Le corps penché, une main se tend vers le sol, acceptant une horizontalité auparavant abhorrée.Chimères, 2006, Edwige Phitoussi (Cairn.info)
Pour certains, la blouse est tellement abhorrée qu'elle ne sera jamais portée.Ethnologie française, 2005, Hervé Marchal (Cairn.info)
Le modèle aspire à une vie bien rangée, conduisant les lecteurs adolescents à ne pas voir le quotidien de leurs parents comme une réalité abhorrée et à fuir.Agora, 2018, Pierrick Desfontaine, Prune Mesyngier, Jean-Nicolas Renaud (Cairn.info)
Jamais autant qu'en ce moment il ne l'avait abhorrée, jamais il n'avait désiré d'une façon aussi nettement criminelle, aussi fermement scélérate, sa disparition totale, son départ sans retour.Fernand Vandérem (1864-1939)
La souffrance ne pouvant qu'être unanimement condamnée et abhorrée, elle ne peut plus être pensée.Les temps modernes, 2004, Eric Dachy (Cairn.info)
Pourquoi fut-elle alors autant abhorrée tout au long du xviiie siècle et vertement dénoncée dans des cahiers de doléances ?Revue historique, 2020 (Cairn.info)
Et, surtout, se profile en arrière plan l'ombre de la rivale abhorrée et désirée à la fois : l'automobile.Les cahiers de médiologie, 1998, Catherine Bertho Lavenir (Cairn.info)
Autrement dit, la nature, abhorrée du poète, lui parle, lui offre un langage peuplé de symboles et, de surcroît, lui offre une ténébreuse et profonde unité.Imaginaire & Inconscient, 2007, Évelyne Plaquin (Cairn.info)
Cette après-midi de saturnale abhorrée ne finirait donc jamais !Georges Eekhoud (1854-1927)
Épouse et reine, elle fut méprisée et abhorrée.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Cela nous montre que l'âge adulte semble devenu introuvable, moment inutile et incertain entre une jeunesse idéalisée et une vieillesse abhorrée.L'école des parents, 2013, Pierre-Henri Tavoillot (Cairn.info)
Elle devient active lorsqu'il se représente quelque chose signifiant l'anéantissement de la chose abhorrée.Psychanalyse, 2020, Bernhard Alexander (Cairn.info)
La patience peut être obligatoire (fardh), surérogatoire (nafl), blâmable, répréhensible (munkar), abhorrée, détestable (makrouh) ou illicite.Esprit, 2021, Ali Mezghani (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Drôles d'expressions Faire un carton Faire un carton

D’un film numéro un au box-office ou d’un candidat qui bat ses concurrents haut la main, on dit familièrement qu’ils ont fait un carton : ils ont...

Alain Rey 17/06/2024
sondage de la semaine