Email catcher

abomination

définitions

abomination ​​​ nom féminin

Avoir qqch. en abomination, en horreur.
Acte, chose abominable.

synonymes

abomination nom féminin

horreur

ignominie, honte, infamie, scandale

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette idée du capital biologique est une abomination par rapport à la réalité concrète de tous les jours.La Cause du désir, 2015, Céline Lafontaine (Cairn.info)
Quelles abominations n'a-t-elle pas connues et peut-on lui en vouloir ?...Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Mais il faut bien comprendre que ces abominations n'étaient nullement le fruit de cerveaux exaltés.Revue d'histoire de la Shoah, 1999, Henriette Asséo (Cairn.info)
À l'hôtel, cette jeune fille lui fit en toute innocence une petite abomination, et lui dit une petite saleté.La clinique lacanienne, 2007, Françoise Decant (Cairn.info)
Il avait en abomination l'idée même d'une position d'objectifs stratégiques.L'homme et la société, 2013, Richard Wolin, Michel Kail (Cairn.info)
Lieu d'une beauté incomparable, que n'émouvait pas l'abomination humaine, l'horrible mystère mêlé à son mystère de grâce.Daniel Lesueur (1854-1921)
Vous apprendrez au fil des parties à quoi servent tous les objets contenus dans le jeu mais vous pouvez déjà retenir que les carapaces bleues sont une abomination.Ouest-France, Marion BARGIACCHI, 26/04/2021
À l'époque, la représentation dominante, y compris chez la majorité des marxistes, considérait le pavillon comme l'abomination de la petite bourgeoisie égoïste.Tous urbains, 2020, Philippe Panerai, Shahinda Lane, Vincent Lavergne (Cairn.info)
Si les gouvernements nationaux essayent d'adopter ceci sans consulter les citoyens, cela sera une abomination constitutionnelle.Europarl
La formule, citée aujourd'hui comme le comble de l'abomination jacobine, est profondément libératrice précisément en ce qu'elle proclame un devoir d'aveuglement.Cités, 2012, Catherine Kintzler (Cairn.info)
On assiste à la prise de conscience lente de l'abomination de cette guerre, une jeunesse sacrifiée.Ouest-France, 12/11/2018
La catastrophe, c'est le retour à ces souffrances et malheurs, à la décomposition et à l'abomination.Vraiment Durable, 2012, Floran Augagneur (Cairn.info)
La scène brutale s'effaçait, se noyait, le rejetait à la souffrance de tous, aux abominations de la misère.Émile Zola (1840-1902)
Tu as donc commis des abominations et des atrocités ?Arsène Houssaye (1815-1896)
L'apathie d'une grande partie de nos sociétés face aux récits d'abominations est un fléau qu'il faut savoir regarder en face.Mémoires, 2019, Natalie Nougayrède (Cairn.info)
Et elle eut l'horreur froide de l'abomination qu'ils avaient failli commettre là.Émile Zola (1840-1902)
Et surtout, elle se penche sur les ravages de cette abomination, la difficulté à avoir des relations amoureuses par la suite, la honte, la destruction.Ouest-France, 22/08/2021
Ne permettre à deux êtres, brûlants de passion, de s'unir et de vivre que pour l'enfant, leur semble une abomination.Charles Turgeon (1855-1934)
Qu'importait l'abomination du logis, si l'on pouvait dormir dehors, dans la caresse du vent tiède !Émile Zola (1840-1902)
Pour effacer la preuve de l'abomination des camps, ils programment notre disparition en mer.Ouest-France, 09/01/2014
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABOMINATION » s. f.

Horreur, execration. L'Eglise a cette opinion en abomination. il se commet dans le Sabbath de grandes abominations.