Email catcher

accablait

Formes

Exemples

Phrases avec le mot accablait

Mais cette inimitié ne se comprend pas sans le sentiment de trahison qui habitait la plupart des écrivains survivants, ni le traumatisme qui les accablait chacun de façons diverses.Revue d'Histoire de la Shoah, 2016, Clara Royer (Cairn.info)
Le prêtre, qui accablait le sourd de gestes de colère et de reproche, lui fit violemment signe de se retirer.Victor Hugo (1802-1885)
Nous nous regardions tous, et cette hypothèse nous accablait.Gaston Leroux (1868-1927)
On entendit du bruit, comme si la malheureuse femme qu'elle accablait de ses insultes eût tenté de s'échapper.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Elle la comblait de présents et jetait dans le désespoir celle des filles qui lui tenait tête et qu'elle accablait de sarcasmes.Lettres de la SPF, 2013, Kathy Saada (Cairn.info)
La fatigue nous accablait, et nous étions nu-pieds, ou peu s'en faut ; nous avions mis trois heures à faire cette dernière lieue.George Sand (1804-1876)
Passepartout secouait le baromètre, mais rien n'y faisait, ni les secousses, ni les injures dont il accablait l'irresponsable instrument.Jules Verne (1828-1905)
Un langage dominant, se parant des vertus d'une vérité pure, accablait les malheureux réfractaires.Humanisme, 2009, Pierre Larrouy (Cairn.info)
D'une certaine manière, c'était reconnaître à demi-mot qu'une loi d'airain, implacable mais égalitaire ou niveleuse, accablait l'écrivain(e) en lui imposant des conditions de négociation de son travail absolument inacceptables.Revue historique, 2006, Jean-Yves Mollier (Cairn.info)
Elle accablait de ses caresses son mari, sa belle-mère, son enfant et ses amis.Edmond About (1828-1885)
Il comprit la honte qui accablait sa jeune sœur, et qui ajoutait une nouvelle souffrance à celle de son âme froissée.George Sand (1804-1876)
Mais le monde, quelquefois si plein d'indifférence pour les tourments d'autrui, les accablait d'une compassion qui n'allait pas sans un mélange convenable de sévérité.Léon de Tinseau (1842-1921)
Kennedy soufrait visiblement, et la fièvre accablait sa nature vigoureuse.Jules Verne (1828-1905)
Il accablait les simples, les pauvres gens crédules, les faibles femmes craintives, déjà éperdues de remords.Jules Michelet (1798-1874)
Telles étaient les moindres injures dont on accablait le novateur et qui lui incrustaient la honte jusqu'au fond de l'âme.Louis Mullem (1836-1908)
Cependant leur nombreuse artillerie nous accablait, et nous ne pouvions plus tenir.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
La philosophie moderne accablait d'un tel mépris les visionnaires que je ne savais où me réfugier contre le mortifiant souvenir de ma superstition.George Sand (1804-1876)
On est venu vers nous, au moment où la détresse nous accablait et où ma pauvre sœur, trop faible contre sa souffrance, parlait de mourir...Paul Féval (1816-1887)
Cette idée de créer une certaine autarcie de l'assistance donna l'illusion d'une issue au dilemme entre accueil et renvoi qui accablait le système de collectivités locales autonomes.Déviance et Société, 2003, Julien Damon (Cairn.info)
Ellénore seule, résistait au mal qui accablait tout l'équipage.Sophie Gay (1776-1852)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.