acceptabilité

 

définitions

acceptabilité ​​​ nom féminin

Linguistique Caractère d'une phrase acceptable pour la syntaxe et pour le sens.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Troisièmement, les infractions continuelles nuiront à notre image internationale en matière commerciale, ce qui pourra affaiblir l'acceptabilité du modèle européen des subventions agricoles.Europarl
Elle est aussi le sujet de discussions controversées sur son acceptabilité écologique.Europarl
Acceptabilité, voilà le défi à relever par les présidences britannique et autrichienne ainsi que par toutes celles qui suivront.Europarl
Le tout dans le cadre général de l'acceptabilité globale de toutes les solutions que nous pouvons trouver pour mener à bien ces trois desiderata.Europarl
Telles sont les deux sauvegardes garantes de la qualité et de l'acceptabilité de la législation européenne.Europarl
Le rapporteur est conscient de ce problème mais est trop confiant dans la disponibilité et l'acceptabilité de tests non animaux.Europarl
C'est d'ailleurs à la fois la condition de ce bon fonctionnement et celle de son acceptabilité par les citoyens.Europarl
La satisfaction des besoins par des sources d'énergie non renouvelables principalement est une préoccupation qui gagne du terrain sur l'acceptabilité environnementale.Europarl
Il ne nous revient pas de juger de l'acceptabilité de cet écart ; par contre, nous devons dire que ce n'est pas acceptable lorsque la limite est franchie.Europarl
Découpler les aides de la production aurait pour effet de réduire cette dernière, alors que son acceptabilité deviendrait de plus en plus incertaine.Europarl
Un problème particulier est un accord sur l'acceptabilité mutuelle des produits : accepté d'un côté, accepté partout.Europarl
Cela signifie que pour être adoptée, une législation doit maintenant franchir deux obstacles, deux tests sur sa qualité et son acceptabilité.Europarl
Afficher toutRéduire
Le français des régions Boujou Boujou

Boujou, mon bijou ! Dans les parlers normands, on trouve le mot boujou, forme dialectale équivalente au français commun « bonjour », qui s’emploie pour saluer quelqu’un que l’on rencontre ou dont on prend congé : « Boujou de Normandie ! »

27/10/2020