affadissement

 

définitions

affadissement ​​​ nom masculin

Fait d'affadir, de rendre fade.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au bout de vingt ans, comme au premier jour, l'ennui, l'étourdissement sont les mêmes, et l'affadissement.Jules Michelet (1798-1874)
Oui, nous sortons de l'amour avec un abattement de l'âme, un affadissement de tout l'être, une prostration du désir, une tristesse vague, informulée, sans bornes.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Le souci du convenable, singerie des vertus de la grande bourgeoisie d'antan, va nous reverser son affadissement ; nous allons bien dormir !René Boylesve (1867-1926)
Ce qui empêche la prise de décisions, c'est le manque de courage, le manque de volontarisme, c'est l'affadissement d'un idéal.Europarl
On appelle cela la morale ; non, ce n'est pas la morale, c'est un affadissement de toutes nos virilités, c'est un temps précieux perdu à des jeux de marionnettes.Émile Zola (1840-1902)
Il ne pleut pas, il brouillasse ; et dans l'affadissement d'une atmosphère molle, les murs pleurent, le pavé suinte, les rampes d'escalier collent aux doigts.Ernest Daudet (1837-1921)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020