affaissé

 

définitions

affaissé ​​​ , affaissée ​​​ adjectif

Effondré. Toiture affaissée.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tout à coup un grognement sourd et rauque sortit du fond de l'antre formé par le pied de l'arbre affaissé sur ses énormes racines.Pamphile Le May (1837-1918)
Un vieillard, affaissé par l'âge, et qu'à son costume je reconnus pour un prêtre, l'accompagnait.Gustave de Beaumont (1802-1866)
Voilà qu'il s'est affaissé tout à coup, et depuis deux heures, malgré nos soins, il demeure sans connaissance.Guy de Maupassant (1850-1893)
Tout d'abord, il fut secoué d'un long frisson, puis son torse affaissé se redressa lentement.Michel Zévaco (1860-1918)
Le baron tomba affaissé sur son fauteuil, comme s'il venait de recevoir un coup de massue qui l'avait assommé.Hector Malot (1830-1907)
Pourtant, il baissait le ton, il s'était affaissé sur une chaise, à bout de force, près d'éclater en larmes.Émile Zola (1840-1902)
Les deux adversaires, solidement plantés sur leurs jambes écartées, le corps affaissé, la tête en arrière, se regardaient fixement pour deviner les mouvements, parer les coups et se balafrer.Gustave Aimard (1818-1883)
Il se renferma dans un silence farouche ; affaissé, ramassé sur lui-même, il considéra avec horreur et délice la radieuse vision de femme qui flottait devant lui.Michel Zévaco (1860-1918)
Affaissé sur le sol, la tête baissée, il semblait tout à fait résigné à mourir, ne paraissant plus avoir aucune espérance à réaliser sur terre.Joseph Marmette (1844-1895)
Les visages des vieux parents penchés sous les flambeaux de jeu à deux branches, en compagnie de leurs partenaires habituels, avaient aussi quelque chose de plus affaissé.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il trouva l'artiste pitoyablement changé, blêmi, voûté, affaissé, avec des yeux hagards, qui sans cesse se dirigeaient vers la porte du petit cabinet de débarras.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Après quelques alternatives semblables d'angoisses et de résignation, l'orchestre, comme fatigué d'une si pénible lutte, ne fait plus entendre que des débris de la phrase principale ; il s'éteint affaissé.Hector Berlioz (1803-1869)
Il était déjà loin dans la vie, affaissé, bien loin de l'énergie, du courage qu'auraient demandés la situation.Jules Michelet (1798-1874)
A peine arrivé à sa chambre, il s'était affaissé sur un fauteuil, et il s'efforçait de recueillir ses idées.Émile Gaboriau (1832-1873)
Un éclair de vie anima sa figure cadavérique, une force passagère galvanisa son long buste, affaissé sous le plaid.Daniel Lesueur (1854-1921)
Passepartout, l'œil démesurément ouvert, la paupière et le sourcil surélevés, les bras détendus, le corps affaissé, présentait alors tous les symptômes de l'étonnement poussé jusqu'à la stupeur.Jules Verne (1828-1905)
Il voulut résister ; puis, ses yeux s'éteignirent, il resta morne et affaissé sur sa chaise, comme dans un rêve, jusqu'à la fin du repas.Émile Zola (1840-1902)
Nous espérions que la pierre éclaterait ; mais lorsque le combustible se fut affaissé en cendres, elle reparut dans son intégrité.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Elizundo était toujours dans son fauteuil, à demi affaissé, l'air d'un homme qui vient de soutenir une violente lutte contre lui- même.Jules Verne (1828-1905)
Il voit la lampe dont la lueur sépulcrale éclaire les murailles nues, il voit son fils pâle, affaissé, qui lui tient la main.Lucien Biart (1828-1897)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Fenêtre Fenêtre

Une pièce aveugle est une chambre sans fenêtre. À en croire ces mots, une fenêtre serait donc un œil ouvert sur le monde.

Aurore Vincenti 21/04/2020