Email catcher

affermie

Formes

Exemples

Phrases avec le mot affermie

La reprise économique s'est affermie grâce à une expansion continue de la consommation privée et à la progression soutenue de l'investissement productif.Perspectives économiques de l'OCDE, 2015 (Cairn.info)
Sa résolution me parut si bien affermie que je n'entrepris point de la combattre.Abbé Prévost (1697-1763)
L'avenir, c'était sa fortune affermie, sa liberté assurée.Louis Ulbach (1822-1889)
Par eux, en un mot, la conquête a été définitivement affermie, et le peuple vaincu est devenu un peuple soumis.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Avec une économie affermie et une éthique publique intransigeante, le renouement avec les peuples pourrait s'opérer.Ouest-France, 29/07/2016
Commencée comme une aventure de chevalerie, cette conquête fut conservée et affermie avec une sagesse habile.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Les taux du marché monétaire ne commenceraient à augmenter qu'à une date relativement tardive, lorsque la reprise se sera affermie.Perspectives économiques de l'OCDE, 2002 (Cairn.info)
Son écriture est ferme, on la sent apprivoisée par de longues années d'une fréquentation amicale, affermie par sa participation à des ateliers d'écriture.Ouest-France, 02/12/2020
Comme précédemment, à cet objectif, s'adjoignent ceux d'une croissance durable et d'une cohésion sociale affermie.L'Information géographique, 2015, Frédéric Santamaria, Bernard Elissalde (Cairn.info)
Oui, vous pouvez montrer au monde le spectacle nouveau de la démocratie affermie dans un vaste empire.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Il y avait de quoi ébranler la foi la mieux affermie.Jules Claretie (1840-1913)
La pression élevée des contraintes du marché sur les relations professionnelles et sur la production est aussi influencée (et affermie) par de nouvelles configurations d'acteurs.L'Année sociologique, 2003, Guy Groux (Cairn.info)
On ne peut pas dire, pour autant, que la garantie constitutionnelle s'en soit, en fait, trouvée substantiellement affermie.Les Nouveaux Cahiers du Conseil constitutionnel, 2014, Jacques-Henri Stahl (Cairn.info)
Seconde conclusion, au cours de la période, la diplomatie économique s'est affermie des deux côtés.Entreprises et histoire, 2020 (Cairn.info)
Puisée au meilleur de la pensée thomasienne, la conviction qu'engendrent les cinq voies se trouve affermie par tout l'exposé théologique.Nouvelle revue théologique, 2009 (Cairn.info)
Une situation affermie, deux enfants, une vraie compagne, vaillante et heureuse, c'était, pour ce digne garçon, le bonheur conquis, n'est-ce pas ?Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Il y avait certainement de quoi ébranler une vocation mal affermie.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
La reprise s'étant affermie, la stimulation par la politique monétaire devrait être supprimée.Perspectives économiques de l'OCDE, 2006 (Cairn.info)
En outre, la progression des salaires (mesurée par la rémunération horaire) est restée faible, mais s'est affermie récemment.Perspectives économiques de l'OCDE, 2016 (Cairn.info)
La nouvelle période, bien que marquée par la querelle scolaire, est tout de même pour lui celle d'un apaisement et d'une position plus affermie.Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2007 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.