agrégé

 

définitions

agrégé ​​​ , agrégée ​​​ nom et adjectif

Personne déclarée apte, après avoir passé l'agrégation (2), à être titulaire d'un poste de professeur de lycée ou de certaines facultés. Une agrégée de grammaire. —  adjectif Un professeur agrégé.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il me prend cent francs, mais il a une réputation, des titres... il écrit et il est agrégé.Jules Vallès (1832-1885)
Vraiment, monsieur, vous m'avez surpris, avec cet agrégé.Charles Péguy (1873-1914)
Juillet, agrégé, et qui venait de passer sa thèse de doctorat...René Boylesve (1867-1926)
Quand vous verrez cet agrégé vous lui ferez tous mes compliments.Charles Péguy (1873-1914)
On s'attend à une nouvelle augmentation du taux de déficit budgétaire agrégé pour l'ensemble de la zone euro en 2008.Europarl
A l'égard de sa propre généalogie, elle en savait moins qu'un agrégé d'histoire.Marcel Proust (1871-1922)
Ni médecin des hôpitaux, ni agrégé, j'en serais réduit à n'être que médecin de quartier ; à quoi bon ?Hector Malot (1830-1907)
Le noviciat dure deux ans, après lequel temps le nouvel agrégé n'est encore qu'un demi-solipse.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Et quelques semaines après qu'il a conquis son titre d'agrégé il tombe dans un lycée.Gustave Le Bon (1841-1931)
Prend-il la plume, aussitôt le placeur s'évanouit, et l'agrégé reparaît.Émile Gaboriau (1832-1873)
Dans le même lycée, le professeur de cinquième, également agrégé, a cinq élèves.Gustave Le Bon (1841-1931)
Quand il est reçu agrégé en 1821 il demande d'être désigné pour l'enseignement de la philosophie.Gabriel Monod (1844-1912)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020