aïe

 

définitions

aïe ​​​ interjection

Exclamation exprimant la douleur. ➙ ouille.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je pense à de tristes choses, à des choses douloureuses... aïe, à mon estomac qui crie la faim, par exemple...Albert Robida (1848-1926)
Charles se leva, ne put retenir un geste de douleur et un aïe !Comtesse de Ségur (1799-1874)
A chaque instant : tscheu, tscheu et aïe donc !Félix Galipaux (1860-1931)
Mais en lair, quand apparurent les deux châsses en forme darches, aïe !Frédéric Mistral (1830-1914)
Ces galons, ces plaques dorées, tout cela brille comme un soleil ; et les jeunes filles, dès qu'elles voient ces militaires... aïe, aïe !Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Armand deviendrait fou furieux si tu par... aïe !...Olga de Pitray (1835-1909)
Talon, qui, titubant comme une clochette, avec lostensoir aux mains, la cape dor sur le dos, aïe !Frédéric Mistral (1830-1914)
Elle surtout y mettait une brutalité colère, n'y allant plus doucement, tirant sur la veste, sur la culotte, et aïe donc !Émile Zola (1840-1902)
Le mot du jour Tendresse Tendresse

Tendre renvoie, dès son apparition en français, à ce qui est jeune et plein de fraîcheur. Pensez à l’âge tendre ou au vert tendre des jeunes pousses à l’arrivée du printemps.

Aurore Vincenti 28/04/2020