Email catcher

aiguière

Définition

Définition de aiguière ​​​ nom féminin

Ancien vase à eau, muni d'une anse et d'un bec.

Exemples

Phrases avec le mot aiguière

La forme régionale d'aiguière, emprunt aux langages méridionaux, est souvent ediere ou edier.XVIIe siècle, 2007, Jacques Chaurand (Cairn.info)
Mila courut les servir ; mais, quand elle posa son aiguière sur le banc où ils déjeunaient, elle s'aperçut qu'elle était vide.George Sand (1804-1876)
Monseigneur se lavait les doigts, sous les quelques gouttes d'eau que l'abbé lui versait de l'aiguière.Émile Zola (1840-1902)
Tu as le choix parmi les aiguières, et il y a plus de cristaux qu'il n'en faut pour arranger quelques fleurs, que tu choisiras tantôt.M. Maryan (1847-1927)
Vous y boirez beaucoup mieux que dans une aiguière.George Sand (1804-1876)
J'ai à vous parler ; présentez-moi votre aiguière, afin que, si quelqu'un nous observe, il trouve naturel que vous vous arrêtiez ici un instant avec moi.George Sand (1804-1876)
Elle fut très tôt dotée d'une monture de vermeil, en partie émaillée, qui la transforma en aiguière.Extrême-Orient Extrême-Occident, 2020, Marie-Laure de Rochebrune (Cairn.info)
Les roses jaunes épanouies dans l'aiguière de cristal attendaient d'être choisies pour la coiffure noire.Paul Adam (1862-1920)
Celle du pichet à secret, appelé également pot trompeur, pot ou pichet à surprise, pot à illusion ou aiguière trompeuse.Ouest-France, 24/09/2012
Des services à café, des buires, des aiguières de formes antiques et exquises.Pierre Loti (1850-1923)
L'aiguière traditionnelle a disparu du cérémonial, puisque la plupart des logis sont équipés d'éviers.La pensée de midi, 2004, Fatéma Hal (Cairn.info)
Les objets et ustensiles sont souvent inaltérables : la servante lave les mains des convives en versant l'eau d'une cruche d'or dans une aiguière en argent.Littératures classiques, 2009, Pierre Maréchaux (Cairn.info)
Sur l'immense dressoir, qui occupe tout un panneau de la salle, des orangers encadrent les aiguières et la vaisselle d'argent et de vermeil.Alphonse Chabot (?-1921)
Ce disant, l'évêque s'essuya le front et alla chercher un peu de sibérie au fond d'une des aiguières remplies de chocolat glacé.Eugène Sue (1804-1857)
Mais son bras fut trop court, et l'aiguière n'atteignait pas la caisse.George Sand (1804-1876)
Mais l'essentiel du livre présente des pièces d'argenterie, des plus modestes cuillers à ragout aux plus somptueuses pièces de forme — aiguières, pots à sucre, verseuses.Dix-huitième siècle, 2007 (Cairn.info)
Les bougies brûlaient sur les candélabres ; le café fumait dans l'aiguière ; le feu sifflait dans l'âtre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les deux autres scènes de festin d'hospitalité qui contiennent cette description de l'aiguière se trouvent cependant comme imbriquées dans cette structure.Revue de philologie de littérature et d'histoire anciennes, 2017, Nicolas Bertrand (Cairn.info)
Les aiguières étaient percées de diverses façons et remplies d'eaux colorées qui surprenaient en jaillissant.Marcel Schwob (1867-1905)
Ce prince lui envoyait, outre un grand nombre d'objets précieux, un bassin en argent avec une aiguière, un lit royal et des habits de valeur.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AIGUIERE s. f.

Vaisseau rond, & quelquefois couvert, propre à servir de l'eau sur la table. Il faut que son corps soit cylindrique : car s'il est plus enflé en un endroit qu'en un autre, on l'appelle alors pot à l'eau. Les aiguieres d'argent doivent être marquées & contremarquées au corps, couvercle, & collet du pied. A l'égard des deux coquilles de l'anse, du bec, du suage, ou doucine, du quarré de pied, ils sont marquez seulement du poinçon du maistre. Ce mot vient du Latin aqualis, qui signifie la même chose. Menage dit qu'il vient de aquarium, ou aquaria. Car l'on disoit autrefois aigue pour eau.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.